Le Père W. DEVIVIER S.J. sur le protestantisme (fin)

§ V. Dans sa règle de foi, le protestantisme contredit Jésus-Christ

https://pictures.abebooks.com/LELIVRE/md/md3325257797.jpg

Il est un moyen plus facile encore de mettre dans tout son jour la fausseté du protestantisme, c’est de montrer que sa règle de foi est absolument inadmissible, et contraire à la volonté de Jésus-Christ. Cette base une fois renversée, tout l’édifice des novateurs du XVI siècle s’écroule de lui-même.

Lire la suite

Le Père W. DEVIVIER S.J. sur le protestantisme (1ère partie)

(…) Il n’est plus guère de nos jours qu’une hérésie importante : le protestantisme. On comprend sous ce nom générique tout ce qui, se rattachant à la révélation chrétienne, proteste contre l’autorité de l’Eglise catholique romaine, et en appelle à l’Ecriture comme à l’unique source de la vérité révélée.
En réalité, le protestantisme n’est pas une religion déterminée. Les sectes sans nombre qui portent cette dénomination ne possèdent entre elles d’autre lien qu’un même nom négatif, qui convient à toute hérésie; elles n’ont d’autre principe de vie que les dogmes et les préceptes qu’elles ont conservés de l’Eglise catholique, dont elles se sont séparées.

Lire la suite

Le R. P. Garrigou-Lagrange, O. P. sur le gouvernement

Ici, nous reportons un extrait du R. P. Garrigou-Lagrange, O. P. qui préface le livre très connus de Saint Thomas d’Aquin : Du gouvernement royal.

Note :
Ne vous méprenez pas, il s’exprime au début de cet extrait au sujet d’une “monarchie tempérée”. Il expliquera plus loin ce qu’il entend ici : il ne s’agit pas de ce que certains pourraient prendre pour une  monarchie parlementaire, ou une “sorte” de monarchie bâtarde…Mais du fonctionnement du gouvernement sous Saint Louis.

Lire la suite

Mgr Sanborn : Sacres Sans Mandat – Una Cum

Conférence en deux parties :
1) Est-il licite de procéder aujourd’hui à des sacres d’évêques sans mandat apostolique ?
2) Est-il licite pour un catholique d’assister activement à une Messe « una cum » ?

 

Décret d’excommunication de Leonard Feeney, fondateur de la secte feeneyiste

https://i1.wp.com/vivejesus.i.v.f.unblog.fr/files/2012/12/couronnement-pie-xii.jpg

DÉCRET DU SAINT-OFFICE EXCOMMUNIANT LE R. P. LEONARD FEENEY S. J.
(13 février 1953) D’après le texte latin des A. A. S., XXXXV, 1953, p. 100.

Il y a quelques années un groupe d’étudiants et d’étudiantes de l’Université de Harvard se réunissaient régulièrement au Centre d’accueil Saint-Benoît, à Boston, dont l’aumônier était le R. P. Leonard Feeney S. J.

Trois professeurs laïques furent exclus du collège des Pères Jésuites par décision du recteur, parce que professant sur la thèse « Hors de l’Eglise pas de salut » des doctrines erronées.

Mais bientôt après le Père Feeney prenait fait et cause pour ces professeurs et il les intégrait dans le corps professoral de son Centre et se rebellait ainsi contre son supérieur. L’archevêque de Boston, S. Excellence Mgr Cushing, se voyait obligé de condamner le Père Feeney et de lui enlever à partir du 1er janvier 1949 les pouvoirs d’entendre les confessions.

Une lettre du Saint-Office dénonçait l’hérésie du Père Feeney, mais celle-ci ne fut pas rendue publique au moment de sa publication en août 1949.

Aussi nous donnons ici le texte de cette lettre du Saint-Office du 8 août 1949.

Lire la suite