L’Église est le seul et vrai Israël, la Bible le prouve (par Guillaume sur Radio Regina)

Vraiment très bonne intervention de Guillaume, qui gère le site Fide Catholica :
https://fidecatholica.wordpress.com/

Cette vidéo, traitant de la question de Dieu au fil du temps depuis la création dans son rapport avec les hommes, et de ce que les hommes en ont fait (il est traité de la défiance des juifs envers Dieu et de leur apostasie, dont le traité de Saint Jérôme en perfectionnera la compréhension), démontre simplement et clairement par l’Écriture Sainte la légitimité, la véracité de l’Église Catholique, et de l’arrivée du Christ notre sauveur promise dans l’Ancien Testament, préfigurée par exemple dans la Genèse, chapitre XVIII, verset 1 à 3 :
« Le Seigneur apparut à Abraham en la Vallée de Mambré, lorsqu’il était assis à la porte de sa tente dans la plus grande chaleur du jour. Abraham ayant levé les yeux, trois hommes lui apparurent, debout près de lui. Aussitôt qu’il les eut aperçus, il courut devant eux, se prosterna en terre. Et il dit  : Seigneur, si ‘ai trouvé grâce devant vos yeux, ne passez pas devant votre serviteur sans vous arrêter. »
C’est ici que l’on voit l’évidence, entre autres nombreux endroits dans le pentateuque, et tout l’Ancien Testament, de la Très Sainte Trinité Notre Dieu. Car il est dit que le Seigneur apparait au singulier, et qu’il y a trois hommes, et que Saint Abraham le nomme au singulier : « Seigneur ». C’est d’ailleurs ce qu’affirme le Docteur Angélique à propos de ce passage.

Nous vous invitons aussi, chers lecteur, à suivre le site de Radio Regina, qui est très bien agencé et donne accès à une bibliothèque numérique édifiante, voici le lien :
https://radioregina.info

Publicités

Le rite d’initiation rosicrucien expliqué par l’Abbé Lefranc

https://i1.wp.com/www.rose-croix.org/wp-content/uploads/2015/02/rose-croix-d-or-manuscrit-autel.jpg

manuscrit R-C du XVIIIème siècle

Note : nous invitons le lecteur à parcourir cet article avec précaution, car beaucoup de paroles vicieuses et blasphématrices émises par les sectaires sont reportées ici. Cette mise à jour par le Bienheureux abbé Lefranc est nécessaire pour comprendre les motivations intrinsèques des sectes illuministes. Lire la suite

Mgr de Ségur – L’enfer – S’il y a vraiment un enfer

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/bb/Gaston_de_S%C3%A9gur_(1820-1881).jpg/280px-Gaston_de_S%C3%A9gur_(1820-1881).jpg

S’IL Y A VRAIMENT UN ENFER

Il y a un enfer c’est la croyance de tous les peuples, dans tous les temps

Ce que tous les peuples ont toujours cru, dans tous les temps, constitue ce qu’on appelle une vérité de sens commun, ou, si vous l’aimez mieux, de sentiment commun, universel. Quiconque se refuserait à admettre une de ces grandes vérités universelles n’aurait pas, comme on dit très justement, le sens commun. Il faut être fou, en effet, pour s’imaginer qu’on peut avoir raison contre tout le monde.

Lire la suite

Mgr Freppel – instruction sur la gnose et la maçonnerie

Mgr Freppel et FMLa franc-maçonnerie est la forme moderne de l’anti-christianisme tel qu’il s’est montré dès l’origine de l’Église et développé dans le cours des siècles. Qu’elle puisse se rattacher à certains égards par delà l’ère chrétienne au naturalisme païen, aux rites et aux symboles en usage dans les mystères de l’Orient, de la Grèce et de l’ancienne Rome, c’est une filiation à laquelle nous ne voulons pas contredire, laissant aux érudits le soin d’apprécier la valeur de ces rapprochements. Par les formes mystérieuses où elle se complaît, par les secrets qu’elle impose à ses adeptes, par les cérémonies qui accompagnent ses initiations, la franc-maçonnerie rappelle en effet ces associations secrètes au sein desquelles le culte païen de la nature cherchait un voile pour ses théories et plus encore pour ses pratiques.

Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la religion (17)

Mgr De SégurObjection : Toutes les religions sont bonnes.

Réponse : Toutes les religions sont bonnes en ce sens qu’il vaut mieux en avoir une, n’importe laquelle, que de n’en pas avoir du tout ; mais non point en ce sens qu’il est indifférent de professer celle-ci ou celle-là.

Vous pensez peut-être que, pourvu qu’on soit à peu près honnête homme, il importe peu que l’on soit Païen, Juif, Turc, Chrétien, Catholique, Protestant ; que toutes les religions sont des inventions humaines, dont le bon Dieu doit fort peu s’inquiéter?

Lire la suite