A propos des prophéties – Abbé Curicque

Afficher l'image d'origineNous avons constaté que bien des personnes se lassent ainsi d’attendre la réalisation des prophéties et que, les voyant trop de ‘accomplir à leur gré, bien qu’elles mêmes tardent encore plus de se convertir et qu’elles posent en réalité le principal obstacle à un prompt retour de la paix et des jours prospères, elles rejettes ces oracles divins et n’en veulent plus entendre parler. Ces personnes pèchent-elles par cet acte d’incrédulité ? l’acte d’incrédulité aux prophéties modernes est de soi chose indifférente, vu que l’acte de foi aux vérités révélées dans les livres saints et la tradition est seul commandé sous peine de péché.
Mais comme rien ne nous garantit absolument que dans tel ou tel cas particulier l’inspiration soit venue de l’esprit de Dieu, les prophéties modernes ne peuvent, en ce sens, prétendre qu’à un acte de foi purement humain de notre part et qu’il nous est loisible d’accorder ou de refuser. Néanmoins, si quelqu’un rejetait en général, et sans distinction aucune toutes les prophéties en dehors de celles des livres saints, ce serait nier par là-même la permanence du don de prophétie dans l’Église, et se rendre ainsi indirectement coupable d’incrédulité devant Dieu.

Enfin nous interpréterons utilement les prophéties en les recevant comme un don de surérogation du seigneur, en tant que surcroit de direction et comme encouragement à la ferveur, ou à la conversion du moins. Certes elles sont imprudentes et de tous point blâmables, les personnes qui mettent de côté les lois de la raison et les enseignements de la foi pour s’attacher uniquement à ce qu’elles s’imaginent voir et entendre dans telle et telle prophétie dont elles sont engouées. C’est négliger le principal et s’appuyer sur l’accessoire ; c’est être infidèle à l’avis du Divin Maître  » de ne pas être trop inquiet, et de se contenter de porter la peine de chaque jour ».

Abbé Curicque – Voix prophétiques, T1., p. 35

Le Père Onésime Lacouture expliquait l’apostasie en 1939

Père Onésime LacoutureLe Père Onésime Lacouture, s.j., après avoir prêché sa dernière retraite sacerdotale avant son exil, se leva de sa tribune, prit une craie et traça sur le tableau noir un 25 géant, en disant :

« On me traite de fou, personne ne veut me croire, mais je vous le dis, même si je sais que c’est la dernière fois qu’il m’est permis de parler en public, vos églises sont remplies; dans vingt-cinq ans elles seront vides et serviront de salles de bingo. Les séminaires et les noviciats regorgent de sujets; dans vingt-cinq ans, tous vos séminaires et noviciats seront fermés. Parce que vous, prêtres, par paresse ou par négligence, vous aimez mieux fumer votre pipe sur la galerie et vous promenez en Chrysler que d’aller enseigner le catéchisme dans les écoles. Dans vingt-cinq ans, toutes les portes des écoles vous seront fermées parce que vous, religieux et religieuses, au lieu de vivre évangéliquement vous vivez comme des païens. Dans vingt-cinq ans, vous serez chassés des écoles et des hôpitaux. »

Source : http://ledoctrinaire.blogspot.fr/

Saint Pierre le vénérable nous a prévenu…

éclipse« Le Christ a permis ceci : que l’Antéchrist – tête de tous les schismatiques – siègerait dans le Temple de Dieu, que les siens [= les chrétiens] seraient exilés, et que ceux qui ne sont pas les siens occuperaient un jour le Siège de Pierre » (St. Petrus Venerabilis : De miraculis libri duo,livre II, ch. 16).

Lire la suite

Le Psaume 44 annonce la venue du Christ – Saint Augustin

https://i1.wp.com/s1.e-monsite.com/2009/08/25/11/60314413saint-augustin-27-jpg.jpgLe quarante-quatrième psaume est le premier de ceux à la tête desquels on lit ce titre : « Pour ce qui doit être changé », et ces autres paroles: « Cantique pour le bien-aimé ». Le Christ s’y trouve très-clairement désigné « Il est le plus beau des enfants des hommes ayant la forme et la nature de Dieu, il n’a point cru que ce fût pour lui une usurpation de se dire égal à Dieu ».

Lire la suite

Saint Augustin démontre que l’abolition des rites de l’Ancienne Alliance a été prédite dans les Ecritures

https://i0.wp.com/media.evangelizo.org/images/artists/s/schefer_ary/large/Saint_Monique_and_Saint_Augustin.jpgNous devons d’abord réfuter une erreur commune parmi les Juifs : à les entendre, les livres de l’Ancien Testament ne nous concerneraient en aucune manière, puisque nous observons, non les anciens rites, mais des rites nouveaux. A quoi vous sert la lecture de la Loi et des Prophètes, puisque vous ne voulez point en observer les préceptes ? Voilà ce qu’ils nous disent, parce que nous ne pratiquons pas la circoncision du prépuce sur les enfants mâles; parce que nous mangeons des viandes déclarées immondes par la Loi ; parce que nous n’observons point, d’une manière charnelle, leurs sabbats, leurs néoménies, et leurs jours de fêtes ; parce que nous n’immolons à Dieu aucune victime tirée de nos troupeaux, et que nous ne célébrons point la pâque avec un agneau et des pains azymes ; parce qu’enfin nous négligeons d’autres anciens rites, que l’Apôtre désigne sous le nom générique d’ombres des choses futures. Saint Paul les appelait ainsi, car, de leur temps, ils annonçaient la révélation des mystères à la connaissance desquels nous avons été appelés, afin que, dégagés des ombres anciennes, nous jouissions de leur pure lumière. Il serait trop long d’engager avec eux une discussion sur chacun de ces points en particulier, de leur faire comprendre comment, en nous dépouillant du vieil homme, nous pratiquons la circoncision sans nous dépouiller de la chair de notre corps; de leur dire que nous apportons, dans nos mœurs, la sévérité qu’ils apportent dans le choix de leurs viandes : en un mot, de leur montrer que nous offrons nos corps à Dieu, comme une hostie vivante, sainte et agréable; qu’au lieu du sang des brutes, nous répandons nos âmes intelligentes en de saints désirs, et que nous sommes purifiés de toute souillure par le sang de Jésus-Christ, comme par le sang d’un agneau sans tache. A cause de la ressemblance de son corps avec un corps de péché, le Sauveur a été figuré parles boucs des anciens sacrifices, et celui qui reconnaît en sa personne la plus grande victime, ne fait point difficulté, en face des branches de la croix, de le considérer comme le taureau de la loi mosaïque. Trouvant en lui notre repos, nous observons véritablement le sabbat, et pour nous la célébration de la nouvelle lune n’est autre chose que la sanctification d’une vie nouvelle : notre pâque, c’est le Christ ; la sincérité et la vérité, voilà nos azymes; le vieux levain ne s’y trouve pas, et s’il y a d’autres mystères figurés par les présages antiques, nous ne nous arrêterons pas maintenant à les expliquer; cela est inutile : nous nous bornerons donc à dire qu’ils ont eu leur perfection en Jésus-Christ, dont le règne n’aura pas de fin. Toutes choses devaient, en effet, se trouver accomplies en Celui qui est venu, non pour détruire la Loi et les Prophètes, mais pour les accomplir (Matt. V, 17).

Lire la suite

Saint Augustin – Isaïe a prédit que Dieu abandonnerait les juifs

Saint AugustinMais veuillez porter, pendant quelques instants, votre attention sur des passages plus précis que je vais vous citer. Lorsque vous entendez parler du bon Israël, vous dites C’est nous; quand il est question du bon Jacob, vous dites encore : Nous voilà. Et si l’on vous en demande la raison, vous répondez c’est que le patriarche, de qui nous descendons, s’appelait indifféremment Jacob et Israël voilà pourquoi on nous désigne avec justice par le nom de notre père. Vous êtes plongés dans un lourd et profond sommeil; aussi ne voulons-nous point vous insinuer des choses spirituelles qui dépassent les limites de votre intelligence. Nous ne prétendons point maintenant vous apprendre le sens spirituel de ces deux mots, à cause de votre surdité et de votre cécité d’âme. Comme vous l’avouez, en effet, et comme on le voit clairement en lisant le livre de la Genèse, le même homme s’appelait tout à la fois Jacob et Israël; aussi vous glorifiez-vous de ce que la maison de Jacob est en même temps la maison d’Israël.

Lire la suite

Message de la Sainte Vierge à la Salette

Un ami nous a proposé une vidéo sur Notre-Dame de la Salette. Nous le remercions chaleureusement pour cette trouvaille, que nous partageons bien volontiers. Nous ne savons pas qui est la personne qui lit le message. Mais toujours est-il qu’il est bien lu. Se remémorer ce message d’une capitale importance ne fera de mal à personne.