Bonne et Sainte Fête de l’Ascension

En ce temps là, Jésus dit à ses disciples : « Lorsque viendra le paraclet, que je vous enverrai d’auprès du Père, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage de moi. Et vous aussi, vous rendrez témoignage, parce que vous êtes avec moi depuis le commencement. Je vous ai dit ceci pour que vous ne soyez pas scandalisés. On vous chassera des synagogues, et même l’heure vient ou quiconque vous tuera pensera rendre hommage à Dieu. Ils vous traiterons ainsi parce qu’ils ne connaissent ni le Père ni moi. Mais je vous ai dit ceci pour que, lorsque l’heure en sera venue, vous vous souveniez que je l’ai dit.»

Saint Jean 15, 26-27.

Bonne Fête de tous les Saints !

« Vidi turbam magnam quam dinumerare nemo poterat, ex omnibus gentibus stantes ante thronum.»
«J’ai vu une foule immense que personne ne pourrait jamais dénombrer, venant de tous les peuples, se tenant devant le trône.»
[Apocalypse vii, 9]
C’est en ces termes que Saint Jean l’évangéliste, dans l’Apocalypse, rapporte sa vision du ciel : La foule si dense des élus qu’il serait impossible à quiconque s’y voudrait essayer, de la dénombrer ; venant de toutes les nations, de tous les peuples, de toutes les races ; cette foule se tenant «stantes,» c’est-à-dire debout, devant le trône, devant Notre-Seigneur Jésus-Christ.

A lire : http://hodiemecum.hautetfort.com/archive/2007/10/31/1er-novembre-fete-de-tous-les-saints-837.html

Lire la suite

« Non est hic, surréxit enim »

ange de la resurrectionAprès le jour du Sabbat, à l’aube du premier jour de la semaine, Marie-Madeleine et l’autre Marie allèrent voir le tombeau. Et voici qu’il se fit un grand tremblement de terre. Un Ange du Seigneur descendit du ciel et, s’approchant, roula la pierre et s’assit sur elle. Son visage était comme l’éclair et son vêtement comme la neige. A sa vue, les gardes furent saisis d’effroi et comme frappés de mort. Mais l’Ange s’adressant aux femmes, leur dit : « Vous, soyez sans crainte, car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. Il n’est pas ici, il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez, voyez où il avait été mis. Hâtez-vous d’aller dire à ses disciples qu’il est ressuscité ; et voici qu’il vous précède en Galilée : c’est là que vous le verrez. Voici, je vous l’ai prédit. »

Source : Suite du Saint Evangie de Saint Matthieu 28, 1-7, Sainte Messe du Samedi Saint – Missel Vespéral Romain, par Dom Gaspar Lefebvre.

Au tombeau …

Mise au tombeauLa nuit a passé sur le sépulcre où repose le corps de l’Homme-Dieu. Mais si la mort triomphe au fond de cette grotte silencieuse, si elle tient dans ses liens celui qui donne la vie à tous les êtres, son triomphe sera court. Les soldats ont beau veiller à l’entrée du tombeau, ils ne retiendront pas le divin captif, quand il prendra son essor. Les saints Anges adorent, dans un respect profond, le corps inanimé de celui dont le sang va « pacifier le ciel et la terre (Coloss. I, 20. 3) ». Ce corps séparé de l’âme pour un court intervalle est demeuré uni au Verbe divin ; l’âme qui a cessé un moment de l’animer, n’a point non plus perdu son union avec la personne du Fils de Dieu. La divinité reste unie même au sang épanché sur le Calvaire, et qui doit rentrer dans les veines de l’Homme-Dieu, au moment de sa prochaine résurrection.

Lire la suite

Bulle « Quo Primum tempore », du 14 juillet 1570

Bulle Quo PrimumPie V tempore du 14 juillet 1570
Organisant définitivement la célébration du Saint Sacrifice de la Messe – Pie V

Donné à Rome, à Saint-Pierre, le 14 juillet 1570

Pie, évêque, serviteur des serviteurs de Dieu, pour Mémoire à la Postérité.

Dès le premier instant de Notre élévation au sommet de la Hiérarchie Apostolique, Nous avons tourné avec amour Notre esprit et Nos forces et dirigé toutes Nos pensées vers ce qui était de nature à conserver la pureté du culte de l’Église, et, avec l’aide de Dieu Lui-même, Nous nous sommes efforcé de le réaliser en plénitude, en y apportant tout Notre soin.
Lire la suite