Bergoglio : une « homélie » dithyrambique de plus pour le B’nai B’rith par les sbires de Vatican II

B'nai B'rith Bergoglio

Bergoglio et les représentants du B’nai B’rith international

C’est pourquoi Nous défendons sévèrement et en vertu de la sainte obéissance, à tous et à chacun des fidèles de Jésus-Christ, de quelque état, grade, condition, rang, dignité et prééminence qu’ils soient, laïcs ou clercs, séculiers ou réguliers méritant même une mention particulière, d’oser ou de présumer, sous quelque prétexte, sous quelque couleur que ce soit, d’entrer dans lesdites sociétés de Francs-Maçons ou autrement appelées, ni de les propager, les entretenir, les recevoir chez soi ; ni de leur donner asile ou protection, y être inscrits, affiliés, y assister ni leur donner le pouvoir ou les moyens de s’assembler, leur fournir quelque chose, leur donner conseil, secours ou faveur ouvertement ou secrètement, directement ou indirectement, par soi ou par d’autres, de quelque manière que ce soit, comme aussi d’exhorter les autres, les provoquer, les engager à se faire inscrire à ces sortes de sociétés, à s’en faire membres, à y assister, à les aider et entretenir de quelque manière que ce soit, ou les conseiller : et Nous leur ordonnons absolument de se tenir strictement à l’écart de ces sociétés, assemblées, réunions, agrégations ou conventicules, et cela sous peine d’excommunication à encourir par tous les contrevenants désignés ci-dessus, ipso facto et sans autre déclaration, excommunication de laquelle nul ne peut recevoir le bienfait de l’absolution par nul autre que Nous, ou le Pontife Romain qui nous succèdera, si ce n’est à l’article de la mort.

(In eminenti apostolatus specula de S.S Clément XII en 1738)

Lire la suite

Mgr Delassus : définition pédagogique de la Haute-Vente

conjuration antichrétienneCarbonari, vente (1) : Ces noms étranges furent pris pour mieux cacher le complot ; les conspirateurs se présentèrent comme associés pour un commerce de charbon (2). Les Ventes étaient de trois classes ou de trois degrés : les Ventes particulières, les Ventes centrales, et la Haute-Vente. La Haute-Vente était composée de quarante membres. Elle se recrutait elle-même et exerçait sur la charbonnerie une autorité sans limite et sans contrôle. Lorsque la création d’une Vente centrale était jugée utile, deux membres de la Haute-Vente s’adressaient à un carbonaro, membre d’une Vente particulière, qu’ils estimaient propre à leur dessein, et, sans lui faire connaître qu’ils appartenaient, eux, à une société encore plus secrète, ils lui proposaient l’organisation d’une Vente supérieure à celle dont il faisait déjà partie.

Lire la suite

La Franc-Maçonnerie : amadouer et corrompre la mère pour s’arroger des droits sur l’enfant…

FM femme et enfantVoici quelques citations parmi une myriade. Vous remarquerez l’arme classique du préjugé anticlérical de la Franc-maçonnerie. La réelle volonté en influençant les femmes, et en les intronisant à la maçonnerie, est de s’arroger les esprits de leurs enfants, les arrachant à la religion catholique afin de les corrompre. Il est alors assez simple de déduire les conséquences qui s’en suivent, qui sont celles que nous vivons hélas aujourd’hui.

« Dans la Franc-Maçonnerie c’est l’Esprit du Mal qui triomphe. » disait le F:. Dunet, ex-33e, cité par Jospeh Santo, dans le Formidable secret de la Franc-maçonnerie. De nos jours, c’était il y a peu, un ministre de la Vème république, Mr Peillon, disait que la laïcité est « la religion de la Franc maçonnerie ». « Guerre à Dieu ! Haine à Dieu ! Le progrès est là ! Il faut crever le ciel comme une voute de papier. » criait le Franc-maçon Lafargue.

Lire la suite

Une définition à retenir relayée par Mgr Delassus : le latomisé.

Mgr Delassus

Mgr Henri Delassus

Dans l’ouvrage déjà cité M. Bord donne le nom de « latomisés » aux personnes initiées ou profanes qui sont imprégnées de la doctrine maçonnique. Les Romains appelaient latomies des carrières où l’on renfermait des prisonniers. Les « latomisés » sont donc les captifs de la maçonnerie, ses captifs intellectuels, ceux de l’esprit desquels elle a pris possession.

Lire la suite

Les objectifs maçonniques en deux citations

Chanoine LabisLe F.*. d’Asfeld, français, qui indique sommairement le but et la tactique des Francs-Maçons depuis le dix-huitième siècle jusqu’au règne de Louis-Philippe :

« Avant la Révolution de 1789, dit-il, les Frères n’avaient d’autre but avoué que L’ANÉANTISSEMENT DU CATHOLICISME »

[>> Source : Lettre du 29 octobre 1861- Documents maçonniques. (p 89 de l’ouvrage)]

Lire la suite

Providas Romanorum – S.S. Benoit XIV

Benoit XIVDonné à Rome, près Sainte-Marie-Majeure, le 18 mai 1751
BULLE DE S. S. BENOÎT XIV ÉVÊQUE, SERVITEUR DES SERVITEURS DE DIEU

Pour en conserver le perpétuel souvenir.

Des raisons justes et graves Nous engagent à fortifier de nouveau de Notre autorité, et à confirmer les sages lois et sanctions des Pontifes Romains Nos prédécesseurs, non seulement celles que Nous craignons pouvoir être affaiblies ou anéanties par le laps de temps ou la négligence des hommes, mais encore celles qui ont été récemment mises en vigueur et sont en pleine force.
Lire la suite

In Eminenti Apostolatus – S.S. Clément XII

Clément XIICLÉMENT, ÉVÊQUE, SERVITEUR DES SERVITEURS DE DIEU,
À tous les fidèles de Jésus-Christ, salut et Bénédiction Apostolique.

Élevé par la divine Providence au plus haut degré de l’apostolat, tout indigne que Nous en sommes, selon le devoir de la surveillance pastorale qui Nous est confiée, Nous avons, constamment secouru par la grâce divine, porté notre attention avec tout le zèle de notre sollicitude, sur ce qui, en fermant l’entrée aux erreurs et aux vices, peut servir à conserver avant tout l’intégrité de la religion orthodoxe, et à bannir du monde catholique, dans ces temps si difficiles, les risques de troubles.
Lire la suite

Nous avions été prévenus…

Voici ce que nous écrit le Bienheureux Abbé LEFRANC dans la fin de son ouvrage «la conjuration contre la religion catholique, et les souverains.» de 1792. Il faut bien avouer que les déductions faites ici reflètent avec vérité l’état de la Nation Française, devenue subjective, libérale, apostate, en un mot : impie.
messe

Lire la suite