Combattre la Révolution est un devoir religieux

Source : Mgr de Ségur – La Révolution expliquée aux jeunes gens (1861)

Merci à Quentin Leduc pour ce montage très réussi.

Publicités

Égalité des cultes dans la société moderne : son origine selon Mgr Delassus

Mgr DelassusC’est à un juif de XVIII ème siècle, Guillaume Dohm, qu’il faut faire remonter la pensée initiale de l’égalité des cultes. Il en a été l’instigateur et le docteur auprès des princes du monde moderne. Il était archiviste de S.M le roi de Prusse et secrétaire au département des affaires étrangères lorsqu’il écrivit, en 1781, son mémoire De la réforme politique de la situation des juifs, adressé et dédié à tous les souverains.

Lire la suite

Présentation des Éditions Saint-Remi

Voici une vidéo plus ou moins improvisée avec Mr Saglio, directeur des ESR, pour permettre au gens qui ne connaissent pas de s’y intéresser. Nous le remercions chaleureusement de nous avoir accordé du temps.

Pour commander des livres : http://www.saint-remi.fr/

Mgr de Ségur répond aux arguments contre la Religion (12)

Mgr De SégurObjection : Les Prêtres sont des fainéants : à quoi servent-ils ?

Réponse : A sauver les âmes! Certes, voilà un emploi qui en vaut un autre!

L’ouvrier travaille la matière; le Prêtre, lui, travaille l’âme. Autant l’âme est au-dessus de la matière, autant l’œuvre du Prêtre est au-dessus de tous les travaux de la terre.

Lire la suite

Les objectifs maçonniques en deux citations

Chanoine LabisLe F.*. d’Asfeld, français, qui indique sommairement le but et la tactique des Francs-Maçons depuis le dix-huitième siècle jusqu’au règne de Louis-Philippe :

« Avant la Révolution de 1789, dit-il, les Frères n’avaient d’autre but avoué que L’ANÉANTISSEMENT DU CATHOLICISME »

[>> Source : Lettre du 29 octobre 1861- Documents maçonniques. (p 89 de l’ouvrage)]

Lire la suite

Nous avions été prévenus…

Voici ce que nous écrit le Bienheureux Abbé LEFRANC dans la fin de son ouvrage «la conjuration contre la religion catholique, et les souverains.» de 1792. Il faut bien avouer que les déductions faites ici reflètent avec vérité l’état de la Nation Française, devenue subjective, libérale, apostate, en un mot : impie.
messe

Lire la suite