Exhortation au combat intérieur du catholique

Résultat de recherche d'images pour "Saint George" Lire la suite

Publicités

Saint Jean Chrysostome sur le commencement de l’Évangile de Saint Matthieu

St ChysostomeEn ce jour de la Saint Joachim, La Sainte Liturgie, dans l’évangile du jour, nous propose la lecture de la Généalogie de Notre Seigneur Jésus-Christ. Nous vous proposons l’explication qu’en donne Saint Jean Chrysostome, dont les homélies furent si ventées par le docteur angélique (1).

Commencement du Saint Évangile de Saint Mathieu :

Généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d’Abraham.
Abraham engendra Isaac ; Isaac engendra Jacob ; Jacob engendra Juda et ses frères ; Juda engendra, de Thamar, Pharès et Zara ; Pharès engendra Esro ; Esron engendra Aram ; Aram engendra Aminadab ; Aminadab engendra Naasson ; Naasson engendra Salmon ; Salmon engendra, de Rahab, Booz ; Booz engendra de Ruth, Obeth ; Obeth engendra Jessé ; Jessé engendra David ; qui fut roi. Le roi David engendra Salomon, de celle qui avait été la femme d’Urie. Salomon engendra Roboam ; Roboam engendra Abias ; Abias engendra Asa ; Asa engendra Josaphat ; Josaphat engendra Joram ; Joram engendra Ozias ; Ozias engendra Joatham ; Johatam engendra Achaz ; Achaz engendra Ezéchias ; Ezéchias engendra Manassès ; Manassès engendra Amon ; Amon engendra Josias ; Josias engendra Jéchonias et ses frères, au temps de la déportation à Babylone. Et après la déportation à Babylone, Jéchonias engendra Salathiel ; Salathiel engendra Zorababel ; Zorobabel engendra engendra Abiud ; Abiud engendra Eliacim ; Eliacim engendra Azor ; Azor engendra Sadoc ; Sadoc engendra Achim ; Achim engendra Eliud ; Eliud engendra Éléazar ; Éléazar engendra Mathan ; Mathan engendra Jacob ; Jacob engendra Joseph ; l’époux de Marie, de laquelle est née Jésus, qui est appelé le Christ.

LA GÉNÉALOGIE DE JÉSUS-CHRIST EST UNE LEÇON D’HUMILITÉ :

Lire la suite

Charles 1er d’Orléans, cité par Mgr Delassus, explique les causes de nos maux

Compte tenu de l’actualité brulante, il semble falloir rappeler un élément fondamental pour chacun d’entre nous, afin de mieux discerner les raisons du contexte actuel.

Mgr Delassus

Jadis on ne nommait, par tous pays, la France « trésor de noblesse ». Chacun trouvait en elle la bonté, l’honneur, la loyauté, la courtoisie, le sens et la prouesse. Tous les autres peuples prenaient plaisir à la suivre. Et maintenant, j’ai grande déplaisance à te voir subir tant de douleurs, ô très chrétien, ô Franc Royaume de France.

Lire la suite

Sermon de Saint Léonard de Port-Maurice sur le nombre des élus

Saint Léonard de Port-MauriceI. Ce qui remplit d’effroi les plus grands saints.

Grâce à Dieu, le nombre des disciples du Rédempteur n’est pas si petit que la malignité des scribes et des pharisiens doive en triompher. Quoiqu’ils s’efforçassent de calomnier l’innocence et de tromper la foule par leurs sophismes perfides, en discréditant la doctrine et le caractère de Notre-Seigneur, trouvant des taches jusque dans le soleil, beaucoup reconnurent en Lui le vrai Messie, et, sans craindre ni les châtiments ni les menaces, embrassèrent ouvertement Son parti. Malgré les impostures de Ses ennemis :  »De turba autem multi crediderunt in Eum ». Tous ceux qui suivirent le Christ L’ont-ils suivi jusque dans la gloire ? Oh ! c’est ici que, révérant ce profond mystère, j’adore en silence les abîmes des décrets divins, plutôt que de décider avec témérité un si grand point ! C’est un grave sujet que celui que je dois traiter aujourd’hui ; il a fait trembler les colonnes mêmes de l’Église, rempli de terreur les plus grands saints et peuplé d’anachorètes les déserts. Cette instruction, dans laquelle il s’agit de décider si le nombre des chrétiens qui se sauvent est plus grand ou moins grand que le nombre des chrétiens qui se perdent, vous inspirera, je l’espère, une crainte salutaire des jugements de Dieu.

Lire la suite

Bonne Fête de la Pentecôte !

pentecôte 5Saint Jean Chrysostome : « Sans le Saint-Esprit, les fidèles ne pourraient ni prier Dieu ni L’appeler leur père. Sans Lui, il n’y aurait ni science, ni sagesse dans l’Église, ni pasteurs, ni docteurs, ni sanctificateur. En un mot, sans Lui l’Église n’existerait pas » (In sanct. Pentecost., hom. I, n. 4, opp. t. II, p. 543 ; id., t. IX, p. 40 ; id., t. XII p. 296, 297).

Saint Bernard : « Nous avons, dit le premier, deux gages de l’amour de Dieu pour nous : l’effusion du sang de Jésus-Christ, et l’effusion du Saint-Esprit. L’un ne sert de rien sans l’autre. Le Saint-Esprit n’est donné qu’à ceux qui croient en Jésus crucifié. Mais la foi ne sert de rien, si elle n’opère par la charité. Or, la charité est un don du Saint-Esprit » (Epist. 107 ad Thom., Præposit. de Beverla, opp. t. I, p. 294, n. 8 et 9, edit. Noviss).

« L’Esprit-Saint n’a pas été promis aux successeurs de Pierre pour qu’ils révèlent une nouvelle doctrine, mais pour que, avec son assistance ils gardent saintement, et exposent fidèlement la révélation transmise par les Apôtres, c’est-à-dire le dépôt de la foi. » (DS 3070)

Lire la suite

Le péché mortel réduit l’âme à l’état de cadavre

enfer 1Qu’est-ce qu’un cadavre ? Un corps sans âme, qui n’est capable de jouir d’aucun bien ni de rien faire. De même, une âme privée de la grâce de Dieu par le péché est comme un corps privé de son âme, ce n’est plus qu’un cadavre qui fait horreur à Dieu, aux anges mêmes. Elle est incapable de faire le moindre bien qui soit récompensé au ciel.

Lire la suite

L’homme qui ne sert pas Dieu est la cause du plus grand désordre

exercice 30 jours« Que toutes les créatures abandonnent la fin pour laquelle elles sont crées, que la terre ne produise plus de fruits pour la nourriture de l’homme, le soleil plus de lumière, l’air et l’eau plus de rafraichissement, que toute la nature soit dans la confusion, le désordre sera certainement moindre que si un seul homme néglige de servir Dieu. »

Source : les exercices de trente jours – méditations, par le Rnd Père de Clorivière, nouvelle édition à partir de l’édition hors commerce de 1924 – ESR