Sermon de Saint Léonard de Port-Maurice sur le nombre des élus

Saint Léonard de Port-MauriceI. Ce qui remplit d’effroi les plus grands saints.

Grâce à Dieu, le nombre des disciples du Rédempteur n’est pas si petit que la malignité des scribes et des pharisiens doive en triompher. Quoiqu’ils s’efforçassent de calomnier l’innocence et de tromper la foule par leurs sophismes perfides, en discréditant la doctrine et le caractère de Notre-Seigneur, trouvant des taches jusque dans le soleil, beaucoup reconnurent en Lui le vrai Messie, et, sans craindre ni les châtiments ni les menaces, embrassèrent ouvertement Son parti. Malgré les impostures de Ses ennemis :  »De turba autem multi crediderunt in Eum ». Tous ceux qui suivirent le Christ L’ont-ils suivi jusque dans la gloire ? Oh ! c’est ici que, révérant ce profond mystère, j’adore en silence les abîmes des décrets divins, plutôt que de décider avec témérité un si grand point ! C’est un grave sujet que celui que je dois traiter aujourd’hui ; il a fait trembler les colonnes mêmes de l’Église, rempli de terreur les plus grands saints et peuplé d’anachorètes les déserts. Cette instruction, dans laquelle il s’agit de décider si le nombre des chrétiens qui se sauvent est plus grand ou moins grand que le nombre des chrétiens qui se perdent, vous inspirera, je l’espère, une crainte salutaire des jugements de Dieu.

Lire la suite

Le péché mortel réduit l’âme à l’état de cadavre

enfer 1Qu’est-ce qu’un cadavre ? Un corps sans âme, qui n’est capable de jouir d’aucun bien ni de rien faire. De même, une âme privée de la grâce de Dieu par le péché est comme un corps privé de son âme, ce n’est plus qu’un cadavre qui fait horreur à Dieu, aux anges mêmes. Elle est incapable de faire le moindre bien qui soit récompensé au ciel.

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : EN PÉCHANT, L’HOMME AFFLIGE LE CŒUR DE DIEU

Agonie1. « Les pécheurs, dit le roi-prophète, ont affligé le cœur du Très-Haut » (Ps 77/78, 56).

Dieu, souverainement parfait, immuable, ne peut souffrir ; il est supérieur à la douleur. Mais, si, par impossible, il était capable de souffrir, chaque péché commis par les hommes suffirait à le contrister, à lui faire perdre la paix.

Voilà donc, ô mon Dieu, la reconnaissance que je vous ai témoignée en retour de votre grand amour ! Que de fois j’ai préféré quelque vile satisfaction à votre amitié ! Bonté infinie, pardonnez-moi ; oui, pardonnez-moi, précisément parce que vous êtes la bonté infinie.

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : L’ÂME DEVANT LE TRIBUNAL DE JÉSUS CHRIST

Saint Alphonse1. On a vu des criminels saisis d’une telle frayeur, au moment de leur comparution devant les Juges, qu’ils tremblaient de tous leurs membres et qu’une sueur froide les couvrait de la tête aux pieds. Pourtant, ils espéraient encore qu’on ne pourrait pas prouver leurs crimes, ou que les magistrats, d’eux-mêmes, adouciraient les peines méritées.

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : PAR LE PÉCHÉ, L’HOMME SE DÉTOURNE DE DIEU

confessional1. Qu’est-ce que le péché mortel ? Saint Augustin et saint Thomas répondent : « Aversio o Deo : l’acte par lequel on se détourne de Dieu, l’acte par lequel on tourne le dos à Dieu » (S. Thomas d’Aquin, 1-2, q. 87, a. 4; RJ, Le péché 3, trad. R. Bernard, 187, S.Augustin, Du libre arbitre, liv. 2, ch. 19; PL 32, 1269; BA, 6, 317), délaissant le Créateur pour lui préférer la créature. Quel châtiment ne mériterait pas un sujet qui, recevant un ordre de son roi, lui tournerait le dos, avec un mépris profond de son autorité, pour aller transgresser l’ordre intimé ? Telle est la conduite du pécheur, tel est le crime puni dans l’enfer par la peine du dam, c’est-à-dire de la privation de Dieu: juste châtiment de celui qui, délibérément, a tourné le dos à Dieu.

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : IL FAUT RÉFORMER NOTRE VIE AVANT L’HEURE DE LA MORT

Saint Alphonse1. Personne qui ne désire mourir saintement ! Mais est-il possible de mourir saintement, après une vie passée dans le désordre jusqu’à la mort ? de mourir dans l’amitié de Dieu, quand on a continuellement vécu dans l’inimitié de Dieu ?

Lire la suite

Catéchisme de Saint Pie X – Credo – Chapitre 7

catéchisme de Saint Pie XChapitre VII

La rémission des péchés. – Le péché

Je crois…à la rémission des péchés.
Lire la suite