Saint Jean Chrysostome sur le commencement de l’Évangile de Saint Matthieu

St ChysostomeEn ce jour de la Saint Joachim, La Sainte Liturgie, dans l’évangile du jour, nous propose la lecture de la Généalogie de Notre Seigneur Jésus-Christ. Nous vous proposons l’explication qu’en donne Saint Jean Chrysostome, dont les homélies furent si ventées par le docteur angélique (1).

Commencement du Saint Évangile de Saint Mathieu :

Généalogie de Jésus-Christ, fils de David, fils d’Abraham.
Abraham engendra Isaac ; Isaac engendra Jacob ; Jacob engendra Juda et ses frères ; Juda engendra, de Thamar, Pharès et Zara ; Pharès engendra Esro ; Esron engendra Aram ; Aram engendra Aminadab ; Aminadab engendra Naasson ; Naasson engendra Salmon ; Salmon engendra, de Rahab, Booz ; Booz engendra de Ruth, Obeth ; Obeth engendra Jessé ; Jessé engendra David ; qui fut roi. Le roi David engendra Salomon, de celle qui avait été la femme d’Urie. Salomon engendra Roboam ; Roboam engendra Abias ; Abias engendra Asa ; Asa engendra Josaphat ; Josaphat engendra Joram ; Joram engendra Ozias ; Ozias engendra Joatham ; Johatam engendra Achaz ; Achaz engendra Ezéchias ; Ezéchias engendra Manassès ; Manassès engendra Amon ; Amon engendra Josias ; Josias engendra Jéchonias et ses frères, au temps de la déportation à Babylone. Et après la déportation à Babylone, Jéchonias engendra Salathiel ; Salathiel engendra Zorababel ; Zorobabel engendra engendra Abiud ; Abiud engendra Eliacim ; Eliacim engendra Azor ; Azor engendra Sadoc ; Sadoc engendra Achim ; Achim engendra Eliud ; Eliud engendra Éléazar ; Éléazar engendra Mathan ; Mathan engendra Jacob ; Jacob engendra Joseph ; l’époux de Marie, de laquelle est née Jésus, qui est appelé le Christ.

LA GÉNÉALOGIE DE JÉSUS-CHRIST EST UNE LEÇON D’HUMILITÉ :

Lire la suite

Publicités

Le rôle actuel de Saint Joseph pour la sanctification des âmes

Saint JosephAutant l’humble charpentier a eu une vie cachée sur la terre, autant il est glorifié dans le ciel. Celui à qui le Verbe fait chair a été « soumis » ici-bas, conserve au ciel une puissance d’intercession incomparable.

Lire la suite

Les fonctions des anges par Mgr Gaume (suite et fin)

angesTroisième partie : les fonctions des anges (suite et fin).

La troisième hiérarchie angélique est formée des Vertus, des Archanges et des Anges. Dans les soldats qui composent les différents corps d’une armée, dont chaque régiment a sa destination particulière, dans les administrateurs subalternes à la juridiction restreinte, nous trouvons l’image des trois derniers ordres angéliques et l’idée de leurs fonctions.

Lire la suite

Les fonctions des anges par Mgr Gaume (suite)

ange 5Troisième partie : les fonctions des anges (suite).

Avant de quitter la première hiérarchie angélique, il nous paraît nécessaire de dire un mot des sept Anges Assistants au trône de Dieu, dont il est parlé dans l’un et l’autre Testament. « Je suis Raphaël, un des sept Anges qui nous tenons debout devant Dieu, disait Raphaël à Tobie. » « Jean, aux sept Églises qui sont en Asie. Grâce à vous et paix de la part de Celui qui est, et qui était, et qui doit venir, et de la part des sept Esprits qui sont en présence de Son Trône, » écrivait le disciple bien-aimé (Tob., XII, 15 ; Apoc., I, 4)

Lire la suite

Les fonctions des anges par Mgr Gaume

anges 4Troisième partie : les fonctions des anges.

Composé de trois grandes hiérarchies, et chaque hiérarchie divisée en trois ordres distincts, le monde angélique nous apparaît comme une magnifique armée rangée en bel ordre. Savoir cela ne suffit pas. Pour jouir du spectacle d’une immense armée, dans ses formidables splendeurs, il faut la voir en mouvement. Ainsi, pour avoir une idée de la brillante armée des cieux et mesurer la place occupée, dans le plan providentiel, par les princes de la Cité du bien, il faut, les étudier dans l’exercice de leurs fonctions.

Lire la suite

la hiérarchie et les ordres des anges par Mgr Gaume

ange 2Seconde partie : la hiérarchie et ordres des anges.

Une multitude sans ordre est la confusion : tel ne peut être l’état des anges. « Toutes les œuvres de Dieu, dit l’Apôtre, sont ordonnées » ; ou, comme il est écrit ailleurs : « Dieu a fait toutes choses avec nombre, poids et mesure, » c’est-à-dire avec un ordre parfait. L’ordre est la première chose qui nous frappe dans le monde matériel. L’ordre produit l’harmonie, et l’harmonie suppose la subordination mutuelle de toutes les parties de l’univers. A son tour, cette harmonie révèle une cause intelligente qui l’a créée et qui la maintient.

Lire la suite