« Plaidoyer pour le sédévacantisme » (vidéo)

(Merci à militesvirginismariae pour ce travail.)

Courte présentation de la vidéo

éclipseCette vidéo entend traiter de la nécessité de conclure au constat sédévacantiste lorsqu’on se veut catholique. Elle aurait pu s’appeler, d’ailleurs, Plaidoyer pour le catholicisme, mais un tel titre aurait probablement apporté une certaine confusion chez les auditeurs non familiers avec la situation actuelle de l’Eglise, et Son éclipse par la secte conciliaire. Il ne s’agit pas ici d’une apologétique adressée à des gens qui se disent hostiles à l’Eglise, mais à des gens qui, tout en se pensant catholiques, adoptent des comportements schismatiques et des thèses hérétiques par leur refus d’arriver au discernement de la vacance.

Ce constat sédévacantiste est souvent considéré comme une opinion théologique au mieux possible, un choix, voire un simple préjugé face aux dérives de « l’Eglise » conciliaire actuelle. Il n’en est rien. Cette position est le résultat d’un fait théologique certain et cette vidéo a pour but de montrer qu’il n’est qu’une façon d’être catholique tout en conservant l’intelligence de sa Foi : c’est de constater la vacance actuelle du Saint-Siège.

Vous constaterez également que les solutions alternatives d’explication de la situation actuelle blessent, d’une façon ou d’une autre, l’Eglise : ou bien elles nient le fait de la crise et admettent un contenu dogmatique évolutif (thèses ralliées), ou bien elles déforment l’institution de la Papauté pour se justifier (thèses lefebvristes).

Cette vidéo a aussi pour but de rassurer les catholiques paniqués face à la gravité du problème. Elle est une invitation à s’en remettre en tout à Dieu, en évitant les combines malhonnêtes pour conserver une situation que l’on jugerait préférable à la gloire de Dieu.

Dans les affaires religieuses, comme dans toute autre affaire d’ailleurs, est-il plus important de plaire à Dieu que de plaire à des groupes humains ? Vu l’acharnement de beaucoup à défendre des positions avec des arguments tous plus absurdes et blasphématoires les uns que les autres, on peut craindre que beaucoup ne préférassent la seconde option…

VW

La vidéo :


https://www.youtube.com/watch?v=1nEP2KHLeNE

Note additive

Ce que vous allez entendre provient d’un document qui date d’un peu avant 2009, soit antérieurement à la levée de l’excommunication des lefebvristes par l’usurpateur Ratzinger, dit Benoît XVI. Cette mesure disciplinaire est factice, puisque réalisée par des gens en dehors de l’Eglise et donc, qui n’ont aucun pouvoir sur Elle. Néanmoins, le lecteur du plaidoyer a choisi de garder la partie de l’argumentaire, assez courte toutefois, sur cette question des excommunications. Elle est utile en ce qu’elle donne la mesure de l’évolution catastrophique de la FSSPX qui est en train de devenir une sorte de communauté Ecclesia Dei dans l’immense secte conciliaire, qui ratisse large et a besoin de gens pour le « rite extraordinaire » comme pour le « rite ordinaire » (le même rite complètement « protestant », etc. : ce que maints lefebvristes connaissent sans conclure correctement – ou plutôt en évitant de conclure – sur celui qui a promulgué cette synaxe à proprement parler, car la synaxe de Montini n’est plus une Messe…)

Chapitrage et minutage de la vidéo

Introduction : 0:01:30

A) Pourquoi je suis devenu sédévacantiste

I – La question primordiale à poser : 0:08:30

II – Comment répondre à cette question
1° Définition de l’Eglise : 0:09:30
2° Le problème de la Foi : 0:11:20
a) Un point central de la doctrine catholique
b) La liberté religieuse a été infailliblement condamnée par les papes : 0:13:20
c) Dignitatis Humanae du 7 décembre 1965 : 0:14:30
d) Réponse à une première objection : 0:18:45
e) La seule alternative qui existe… : 0:24:00
f) … et l’option qu’il faut choisir : 0:24:45
f1) Aucune nouveauté dans Dignitatis Humanae
f2) Un argument sans valeur : 0:28:30
g) Mgr Lefebvre a dit vrai sur la perte de la Foi dans l’église dite « conciliaire » : 0:33:30
3° Sur les nouveaux sacrements : 0:34:40
a) L’avis d’une église dissidente
b) Invalidité du nouveau sacrement d’ordination des prêtres : 0:36:35
b1) La forme n’est pas respectée
b2) Réponse à une objection : 0:38:35
c) Sur le nouveau sacrement d’Eucharistie : 0:41:20
c1) Des propos rassurants…
c2) … mais une réalité bien plus sombre : 0:43:45
c3) Réponse à ceux qui contredisent cette analyse : 0:48:45
d) Mgr Lefebvre a dit vrai sur le problème des sacrements : 0:56:35

III – L’église conciliaire n’est pas l’Eglise catholique
1° Cela résulte clairement de la définition : 0:57:45
2° Mgr Lefebvre l’a clairement dit : 0:58:55

B) Réponse à quelques objections

I – Sur l’indéfectibilité de l’Eglise : 1:01:30
1° Accepter les faits tels qu’ils sont
2° Rien de contraire aux promesses du Seigneur : 1:02:40
3° Réponse à une objection : 1:05:00
a) L’objection
b) Se rappeler l’histoire des Apôtres : 1:05:40
c) L’Eglise reproduit la vie du Christ : 1:08:00
d) Le « Mystère d’Iniquité » : 1:09:10

II – Si l’on admet que l’Eglise ne sera jamais éclipsée… [et pourtant, la Vierge Marie nous a prévenus, en 1846, à La Salette « L’Eglise sera éclipsée »]
a) L’obéissance due au pape et à la hiérarchie légitime (lorsqu’ils existent) : 1:13:50
b) L’impossibilité d’opposer des « papes » aux papes antérieurs : 1:16:00
c) L’impossibilité d’invoquer la « Tradition » contre l’enseignement de l’Eglise : 1:19:20
d) L’obéissance est-elle uniquement due lorsque l’Eglise est infaillible ? : 1:23:00
e) Les conséquences d’un refus de conclure : 1:32:00
e1) Le catéchisme est chamboulé
e2) L’enseignement traditionnel est chamboulé : 1:35:45
e3) On nage en pleine incohérence : 1:37:35
e4) Tricheries intellectuelles : l’exemple de l’épikie : 1:39:00
f) L’impossibilité d’invoquer un prétendu « état de nécessité » : 1:49:00
g) Le « salut des âmes » : certes, mais pas en violant les lois de l’Eglise : 1:55:30
h) Les conséquences d’une position erronée à la base : 2:00:55
i) La position « sédévacantiste » permet d’éviter ces fâcheuses conséquences : 2:03:00

III – Commentaire sur la privation des sacrements
1° Un point de blocage chez beaucoup : 2:06:10
2° Une mauvaise façon d’agir : 2:08:30
3° Dieu supplée lorsque l’accès aux sacrements est impossible : 2:10:20
a) L’exemple des Patriarches
b) Le précédent de la Révolution dite française : 2:11:30

Conclusion : 2:20:30

Source

Publicités