Le Saint Curé d’ars : conseil pour reconnaître un bon prêtre.

Curé d'Ars« Si un pasteur reste muet en voyant Dieu outragé et les âmes s’égarer, malheur à lui ! S’il ne veut pas se damner, il faut que, s’il y a quelques désordres dans sa paroisse, il foule au pied le respect humain et la crainte d’être méprisé ou haï de ses paroissiens ; et serait-il sûr d’être mis à mort après être descendu de chaire, cela ne doit pas l’arrêter.
Un pasteur qui veut remplir son devoir doit toujours avoir l’épée à la main pour défendre les innocents, il poursuivra les pécheurs jusqu’à ce qu’ils soient revenus à Dieu; cette poursuite ne doit cesser qu’à sa mort. S’il ne se conduit pas de cette manière, c’est un mauvais prêtre, qui perd les âmes au lieu de les conduire à Dieu. »