Mgr Delassus : définition pédagogique de la Haute-Vente

conjuration antichrétienneCarbonari, vente (1) : Ces noms étranges furent pris pour mieux cacher le complot ; les conspirateurs se présentèrent comme associés pour un commerce de charbon (2). Les Ventes étaient de trois classes ou de trois degrés : les Ventes particulières, les Ventes centrales, et la Haute-Vente. La Haute-Vente était composée de quarante membres. Elle se recrutait elle-même et exerçait sur la charbonnerie une autorité sans limite et sans contrôle. Lorsque la création d’une Vente centrale était jugée utile, deux membres de la Haute-Vente s’adressaient à un carbonaro, membre d’une Vente particulière, qu’ils estimaient propre à leur dessein, et, sans lui faire connaître qu’ils appartenaient, eux, à une société encore plus secrète, ils lui proposaient l’organisation d’une Vente supérieure à celle dont il faisait déjà partie.

Lire la suite

Publicités

Les objectifs maçonniques en deux citations

Chanoine LabisLe F.*. d’Asfeld, français, qui indique sommairement le but et la tactique des Francs-Maçons depuis le dix-huitième siècle jusqu’au règne de Louis-Philippe :

« Avant la Révolution de 1789, dit-il, les Frères n’avaient d’autre but avoué que L’ANÉANTISSEMENT DU CATHOLICISME »

[>> Source : Lettre du 29 octobre 1861- Documents maçonniques. (p 89 de l’ouvrage)]

Lire la suite

Nous avions été prévenus…

Voici ce que nous écrit le Bienheureux Abbé LEFRANC dans la fin de son ouvrage «la conjuration contre la religion catholique, et les souverains.» de 1792. Il faut bien avouer que les déductions faites ici reflètent avec vérité l’état de la Nation Française, devenue subjective, libérale, apostate, en un mot : impie.
messe

Lire la suite