« Non est hic, surréxit enim »

ange de la resurrectionAprès le jour du Sabbat, à l’aube du premier jour de la semaine, Marie-Madeleine et l’autre Marie allèrent voir le tombeau. Et voici qu’il se fit un grand tremblement de terre. Un Ange du Seigneur descendit du ciel et, s’approchant, roula la pierre et s’assit sur elle. Son visage était comme l’éclair et son vêtement comme la neige. A sa vue, les gardes furent saisis d’effroi et comme frappés de mort. Mais l’Ange s’adressant aux femmes, leur dit : « Vous, soyez sans crainte, car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. Il n’est pas ici, il est ressuscité, comme il l’avait dit. Venez, voyez où il avait été mis. Hâtez-vous d’aller dire à ses disciples qu’il est ressuscité ; et voici qu’il vous précède en Galilée : c’est là que vous le verrez. Voici, je vous l’ai prédit. »

Source : Suite du Saint Evangie de Saint Matthieu 28, 1-7, Sainte Messe du Samedi Saint – Missel Vespéral Romain, par Dom Gaspar Lefebvre.

Publicités