L’Église est le seul et vrai Israël, la Bible le prouve (par Guillaume sur Radio Regina)

Vraiment très bonne intervention de Guillaume, qui gère le site Fide Catholica :
https://fidecatholica.wordpress.com/

Cette vidéo, traitant de la question de Dieu au fil du temps depuis la création dans son rapport avec les hommes, et de ce que les hommes en ont fait (il est traité de la défiance des juifs envers Dieu et de leur apostasie, dont le traité de Saint Jérôme en perfectionnera la compréhension), démontre simplement et clairement par l’Écriture Sainte la légitimité, la véracité de l’Église Catholique, et de l’arrivée du Christ notre sauveur promise dans l’Ancien Testament, préfigurée par exemple dans la Genèse, chapitre XVIII, verset 1 à 3 :
« Le Seigneur apparut à Abraham en la Vallée de Mambré, lorsqu’il était assis à la porte de sa tente dans la plus grande chaleur du jour. Abraham ayant levé les yeux, trois hommes lui apparurent, debout près de lui. Aussitôt qu’il les eut aperçus, il courut devant eux, se prosterna en terre. Et il dit  : Seigneur, si ‘ai trouvé grâce devant vos yeux, ne passez pas devant votre serviteur sans vous arrêter. »
C’est ici que l’on voit l’évidence, entre autres nombreux endroits dans le pentateuque, et tout l’Ancien Testament, de la Très Sainte Trinité Notre Dieu. Car il est dit que le Seigneur apparait au singulier, et qu’il y a trois hommes, et que Saint Abraham le nomme au singulier : « Seigneur ». C’est d’ailleurs ce qu’affirme le Docteur Angélique à propos de ce passage.

Nous vous invitons aussi, chers lecteur, à suivre le site de Radio Regina, qui est très bien agencé et donne accès à une bibliothèque numérique édifiante, voici le lien :
https://radioregina.info

Publicités

Pour mieux cerner le principe des deux glaives : un Extrait de l’Histoire Apologétique de la papauté de Mgr Justin FÈVRE (2)

Résultat de recherche d'images pour "Mgr justin Fèvre"II. Quelle solution donner à ce gros problème?
La solution que nous voulons inculquer se résume clans les propositions suivantes :
1-  Le pouvoir des Papes sur les souverains a été amené par l’état des sociétés civiles et la jurisprudence de l’excommunication ;

2-  Les Papes, en l’exerçant, se sont conformés à la persuasion universelle ;

3-  Cette persuasion repose sur les idées les plus justes du droit naturel et divin et sur le droit public alors en vigueur;
4-  Et le pouvoir, qu’elle autorise, n’entraîne que de minimes inconvénients, compensés par d’immenses avantages.

Lire la suite

Pour mieux cerner le principe des deux glaives : un Extrait de l’Histoire Apologétique de la papauté de Mgr Justin FÈVRE (1 bis)

Résultat de recherche d'images pour "Mgr justin Fèvre"

Lire la suite

Pour mieux cerner le principe des deux glaives : un Extrait de l’Histoire Apologétique de la papauté de Mgr Justin FÈVRE (1)

Résultat de recherche d'images pour "Mgr justin Fèvre"S’il est un fait qui confonde, sans réplique possible, l’idée gallicane de la séparation des deux ordres et de l’indépendance absolue de la puissance temporelle, c’est, à coup sûr, la déposition des souverains par les Papes et les conciles du moyen Age.

Lire la suite

Aucune concession avec l’erreur, ni même avec une « simple tendance » vers celle-ci.

http://i2.wp.com/www.domgueranger.net/assets/102113_1348_Prirepourde1.jpg?w=940Contexte : Ici, Dom Guéranger part de ses réfutations données en toute charité à M. De Broglie sur ses nombreuses erreurs naturalistes, et il étend le champ de cet exemple à toutes nécessités de défense de la foi, contre la moindre erreur et tendance vers l’erreur, induisant une inévitable formation doctrinale intelligente, vraie, et pratiquée.

Lire la suite

Pour le chrétien : vivre, c’est combattre

Dire que a vie de l’Église est une vie de combat, c’est dire une vérité banale et universellement reconnue. L’Église, par le fait même qu’elle est l’Église, et le monde, en tant qu’il est le monde, doivent vivre nécessairement dans une perpétuelle opposition.
L’Église est la dépositaire des enseignements du Ciel ; le monde est la personnification de toutes les tendances grossières de la terre. Ce sont comme deux pôles opposés, avec deux centres de gravitation pareillement opposés. Ils jugent d’après un criterium opposé, et ont un but diamétralement opposé. Leurs maximes, leurs œuvres et leurs fins devront donc être nécessairement opposées. Le Sauveur a formulé cette opposition dans une phrase fort simple, mais d’une grande portée : « Ce qui est né de la chair est chair, ce qui est né de l’esprit est esprit. (1) » Il y a entre l’Église et le monde la même opposition qu’entre la grâce et la nature corrompue de chacun de nous.
La lutte continuelle de notre cœur est, dans une sphère plus restreinte, l’image et la reproduction de la grande lutte du genre humain. Donc pour l’Église comme pour le chrétien, la vie est un combat : vivre, c’est combattre.

Afficher l'image d'origine

Don Sarda y Salvany – Le mal social, ses causes, ses remèdes.

1 : Quod natum est ex carne, caro est; et quod natum est ex spiritu, spiritu est (Joan., III, 6)

Le Père Onésime Lacouture expliquait l’apostasie en 1939

Père Onésime LacoutureLe Père Onésime Lacouture, s.j., après avoir prêché sa dernière retraite sacerdotale avant son exil, se leva de sa tribune, prit une craie et traça sur le tableau noir un 25 géant, en disant :

« On me traite de fou, personne ne veut me croire, mais je vous le dis, même si je sais que c’est la dernière fois qu’il m’est permis de parler en public, vos églises sont remplies; dans vingt-cinq ans elles seront vides et serviront de salles de bingo. Les séminaires et les noviciats regorgent de sujets; dans vingt-cinq ans, tous vos séminaires et noviciats seront fermés. Parce que vous, prêtres, par paresse ou par négligence, vous aimez mieux fumer votre pipe sur la galerie et vous promenez en Chrysler que d’aller enseigner le catéchisme dans les écoles. Dans vingt-cinq ans, toutes les portes des écoles vous seront fermées parce que vous, religieux et religieuses, au lieu de vivre évangéliquement vous vivez comme des païens. Dans vingt-cinq ans, vous serez chassés des écoles et des hôpitaux. »

Source : http://ledoctrinaire.blogspot.fr/

Le petit troupeau – citations

 troupeau2Saint Grégoire de Nazianze, Contre les ariens ; 380 :
« Où sont-ils ceux qui nous insultent pour notre pauvreté et sont fiers de leurs richesses? Ceux qui définissent l’Église par le nombre et le mépris du petit troupeau ? » (The Faith of the Early Fathers, Vol. 2, p. 33.)

Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la Religion (25)

Mgr De SégurObjection : Les Prêtres sont des hommes comme les autres ; le Pape et les Évêques sont des hommes : comment des hommes peuvent-ils être infaillibles ? Je veux bien obéir à Dieu, mais non pas à des hommes comme moi.

Réponse : C’est comme si un soldat disait : « Je veux bien obéir au roi; mais je n’obéirai ni à mon général, ni à mon colonel, ni à mon capitaine ; car ils sont sujets du roi tout comme moi. »

Lire la suite

Catéchisme de Saint Pie X – Credo – Chapitre 6

catéchisme de Saint Pie XL’Église Catholique – La communion des saints

Je crois…à la Sainte Église Catholique, à la communion des saints.

Lire la suite