En 1882, le Père O’Reilly explique qu’une longue période de vacance de l’office pontifical est possible.

sede vacante

Lire la suite

Publicités