Aucune concession avec l’erreur, ni même avec une « simple tendance » vers celle-ci.

http://i2.wp.com/www.domgueranger.net/assets/102113_1348_Prirepourde1.jpg?w=940Contexte : Ici, Dom Guéranger part de ses réfutations données en toute charité à M. De Broglie sur ses nombreuses erreurs naturalistes, et il étend le champ de cet exemple à toutes nécessités de défense de la foi, contre la moindre erreur et tendance vers l’erreur, induisant une inévitable formation doctrinale intelligente, vraie, et pratiquée.

Lire la suite

Publicités