Saint Alphonse-Marie de Liguori : PATIENCE DE DIEU À L’ÉGARD DES PÉCHEURS

Saint Alphonse1. Où trouver en ce monde quelqu’un dont la patience envers ses semblables égale la patience du Seigneur envers nous, ses créatures ? Après tant d’offenses que nous lui avons faites, non seulement il nous supporte, mais il attend notre repentir.

Lire la suite

Publicités

Mgr de Ségur répond aux objections contre la religion (53)

Mgr De SégurObjection : J’ai fait de trop grands péchés ; il est impossible que Dieu me pardonne !…

Réponse : Impossible? Pauvre âme, qui ne connaissez pas le cœur de Jésus-Christ !

En avez-vous fait, dites-moi, plus que Madeleine? Madeleine, la femme de mauvaise vie, Madeleine la pécheresse publique, Madeleine que chacun repoussait comme si son contact seul eût été une souillure — Ne vous souvient-il plus de son histoire ?

 

Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la Religion (41)

Mgr De SégurObjection : Je n’ai pas besoin de me confesser. Je n’ai rien à me reprocher; je n’ai ni tué, ni volé, ni fait de tort à personne. Je n’aurais rien à dire.

Réponse : C’est là le résultat de votre examen de conscience ! Mon cher ami, de deux choses l’une : ou bien vous êtes un homme exceptionnel, ou bien vous ne voyez pas clair dans votre conscience.

Et voulez-vous que je le dise franchement? Je suis sûr que vous êtes un homme semblable aux autres, et que la seconde hypothèse seule est la véritable.

  Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la religion (32)

Mgr De SégurObjection : Dieu n’a pas besoin de mes prières. Il sait bien ce qui m’est nécessaire sans que je le lui demande.

Réponse : Oui, certes, il le sait ; mais vous auriez tout à fait tort de conclure de là que vous pouvez vous dispenser de prier.

Le bon Dieu n’a pas besoin de vos prières, il est vrai. Vos prières et vos hommages ne changent en rien sa béatitude immuable… Mais il les exige de vous, ces hommages, ces adorations, ces actions de grâces, ces prières; parce que vous, sa créature et son enfant, vous les lui devez.

Lire la suite