Saint Alphonse-Marie de Liguori : LE CRUCIFIX, FOYER D’AMOUR

croix image1. « Je suis venu jeter le feu sur la terre, et qu’est-ce que je veux, sinon qu’il s’allume ? » (Lc 12, 40).

Ces paroles de notre très aimant Rédempteur nous dévoilent le motif de sa venue sur la terre. Ce motif, ce fut d’allumer le feu de l’amour divin dans tous les cœurs et de l’y voir brûler à jamais. Depuis lors, quels prodiges n’a pas opérés la contemplation d’un Dieu crucifié ! Combien d’âmes ont eu le bonheur de s’embraser tellement de son amour, qu’elles ont tout quitté pour ne plus s’occuper que de l’aimer ! Au reste, pour gagner notre amour, Jésus Christ pouvait-il faire plus qu’il n’a fait ? Il a donné sa vie en expirant de douleur sur une croix par amour pour nous: qu’y a-t-il au-delà de cet héroïsme ? Aussi saint François de Paule avait-il raison de s’écrier dans une extase, les yeux fixés sur le crucifix : « Ô charité! Ô charité! Ô charité ! » (Claude du Vivier, Vie et Miracles de saint François de Paule, Paris, 1609, ch. 24, 738).

Lire la suite