Saint Grégoire le Grand : les conséquences du péché originel

Saint Grégoire le Grand« Dieu a rendu l’homme contraire à lui, quand l’homme en péchant a délaissé Dieu. Pris dans les tromperies du serpent, il est devenu l’ennemi de celui dont il méprisa les préceptes. Le Créateur toujours juste considéra l’homme comme lui étant opposé, et le réputa comme ennemi à cause de son orgueil. Mais cette opposition, œuvre du péché, devint pour l’homme un lourd supplice, en sorte que, par une liberté déplacée, il est asservi à la corruption, lui qui, par une heureuse dépendance, jouissait librement du bonheur. Abandonnant la citadelle assurée de l’humilité, il arriva par son orgueil au joug de l’infirmité ; voulant s’élever, son cœur ne fit que se rendre esclave, et pour n’avoir pas voulu se soumettre aux divins commandements, il se trouva assujetti à toutes les misères présentes.

Cela deviendra plus évident, si nous considérons premièrement les misères du corps, et ensuite celles de l’âme.

Lire la suite

Publicités

Mgr de Ségur répond aux objections contre la religion (15)

Mgr De SégurObjection : Je ne crois que ce que je comprends. Un homme raisonnable peut-il croire les mystères de la Religion ?

Réponse : Alors ne croyez donc rien, rien au monde, pas même que vous vivez, que vous voyez, que vous parlez, que vous entendez, etc., etc.; car je vous défie de comprendre aucun de ces phénomènes.

Lire la suite