Saint Alphonse-Marie de Liguori : LE FEU DE L’ENFER

feu1. Un abîme de feu, dans lequel les malheureux damnés subissent et subiront à jamais le plus cruel supplice: voilà sans doute possible ce qu’est l’enfer.

Lire la suite

Publicités

Saint Alphonse-Marie de Liguori : TERREUR DES MORIBONDS À LA VUE DU JUGEMENT TOUT PROCHE

pécheur jugé1. « Je vais mourir bientôt, se dit le mourant épouvanté; bientôt je comparaîtrai devant le tribunal de Jésus Christ, mon Juge, pour lui rendre compte de toute ma vie. » Il est venu, le moment du grand passage : il faut passer de ce monde à l’autre, du temps à l’éternité.

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : IL FAUT RÉFORMER NOTRE VIE AVANT L’HEURE DE LA MORT

Saint Alphonse1. Personne qui ne désire mourir saintement ! Mais est-il possible de mourir saintement, après une vie passée dans le désordre jusqu’à la mort ? de mourir dans l’amitié de Dieu, quand on a continuellement vécu dans l’inimitié de Dieu ?

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : IL FAUT PRÉPARER SES COMPTES, AVANT L’ÉCHÉANCE DU JOUR DES COMPTES

heure mort1. « Soyez prêts; car le Fils de l’homme, à l’heure que vous ne pensez pas, viendra vous juger » (Lc 12, 40).

Le temps de la mort n’est pas le temps favorable pour se préparer à bien mourir. Pour bien mourir et mourir en paix, il faut être prêt à mourir avant que la mort arrive.

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : À LA MORT, ON PERD TOUT

cimetière1. « Il est proche le jour de perdition » (Dt 32, 35). Pourquoi l’Écriture appelle-t-elle « jour de perdition » le jour de la mort? C’est parce que, ce jour-là, l’homme perd tout ce qu’il a possédé pendant sa vie. Honneurs, amis, richesses, domaines, puissance, tout lui est enlevé.

Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la Religion (55)

Mgr De SégurObjection : L’Extrême-Onction fait mourir les malades. Il y a de quoi les tuer. Il ne faut appeler le Prêtre que quand il n’y a plus de connaissance.

Réponse : C’est cela; il faut appeler le confesseur quand on ne peut plus se confesser ; il faut appeler le Prêtre quand sa présence est devenue inutile ! — .Il y aurait quelque chose de plus simple encore ; ce serait de ne pas l’appeler du tout et de laisser mourir les gens comme des chiens…

 

Lire la suite