50 ans de Vatican II (sermon de Mgr Sanborn)

 

Publicités

Hérésies de Vatican II – Constitution dogmatique Dei Verbum (sur la Révélation Divine)

La foudre s’abattant sur le dôme de Saint-Pierre le soir de la « démission » de Benoit XVI

Le texte que nous allons présenter est, comme la plupart des textes conciliaires, d’une volontaire ambiguïté, c’est la marque des hérétiques que de se servir de textes ambigus pour cacher leur véritable pensée. Pie VI l’a d’ailleurs dénoncé dans la Bulle Auctorem Fidei :  » Afin de déjouer ces pièges, ce dont la nécessité se fait assez fréquemment sentir au cours de chaque siècle, aucune autre méthode n’est requise que la suivante : chaque fois qu’il devient nécessaire de mettre au grand jour des déclarations qui masquent un soupçon d’erreur ou de danger sous le voile de l’ambiguïté, on doit dénoncer le sens pervers servant à camoufler l’erreur opposée à la vérité catholique » (Pie VI, Bulle Auctorem Fidei, 28 août 1794)

Lire la suite

L’église conciliaire a-t-elle le même enseignement que la Sainte Eglise catholique ?

VS

Voici quelques preuves par l’évidence qui démontrent que l’église conciliaire ne peut en aucun cas être la véritable Église Catholique, l’enseignement moderniste contredisant l’enseignement de la Sainte Église Catholique. Les documents et les allocutions des sbires modernistes mis en opposition avec l’enseignement de toujours diffusé par la Sainte Église se passe de tout commentaire.

Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist… l’Église sera éclipsée. …
(Message de la Très Sainte Vierge Marie à La Salette à Mélanie Calvat, 1846)

Lire la suite

Mgr Sanborn s’exprime sur la religion des adeptes de Vatican II

Nous nous opposons, cependant, à la fin de la vidéo, ou Mgr se dit partisan de la thèse cassicia cum ; elle conduit par voie de raisonnement à contredire certains points de doctrines élémentaires. Du reste, elle n’a jamais été exposée clairement nul part, du fait de ses développements sans fin, rendus nécessaires par son incohérence.

Lire la suite

Le devoir d’obéir au Pape

désobéissance
Nombreux sont ceux qui, reconnaissant comme pontifes les hiérarques de Vatican II ( de Jean XXIII à François 1er), affirment qu’il est de leur plein droit de leur désobéir, étant données les nuisances qu’ils commettent au bien de l’Église par des actes public d’apostasie tels que la participation à des cultes d’autres religions, ou la profession de propos allant directement contre les dogmes de foi et l’enseignement de l’Église Catholique. Or, le Magistère de l’Église Catholique nous démontre de façon absolument implacable que de désobéir au Pape est tout, sauf catholique. Par conséquent, ceux qui reconnaissent les hiérarques de Vatican II comme étant des Papes sont tenus de professer les mêmes enseignements. Ainsi, les sédéplénistes, et autres représentant du vocable de « traditionalistes », sont tenus de professer tous les enseignements de Vatican II, et sont tenus de les croire pour vrais.

Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la Religion (24)

Mgr De SégurObjection : J’ai ma religion à moi. Chacun est libre de pratiquer sa religion comme il l’entend ; cela me regarde seul, et je sers Dieu à ma manière.

Réponse : Et votre manière, n’est-ce pas, c’est de ne pas le servir ! C’est comme les gens qui entendent par « liberté de conscience», « liberté de ne pas avoir de conscience. »

 Non, chacun n’est pas libre de servir Dieu comme il l’entend, mais il doit servir Dieu comme Dieu veut être servi, et non autrement.

Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la religion (22)

Mgr De SégurObjection : L’Église catholique a fait son temps.

Réponse : Voilà dix-neuf cents ans bientôt qu’elle existe, et en voilà à peu près autant qu’on dit cela d’elle.

Chaque siècle, chaque impie, chaque inventeur de secte ou d’hérésie se croit enfin arrivé à ce jour fameux de l’enterrement de l’Église catholique ; chacun d’eux se croit destiné à entonner le De profundis de la Papauté, du Sacerdoce catholique, de la Messe et de toutes les antiques croyances de l’Église…, et néanmoins CELA NE VIENT PAS.

  Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la religion (17)

Mgr De SégurObjection : Toutes les religions sont bonnes.

Réponse : Toutes les religions sont bonnes en ce sens qu’il vaut mieux en avoir une, n’importe laquelle, que de n’en pas avoir du tout ; mais non point en ce sens qu’il est indifférent de professer celle-ci ou celle-là.

Vous pensez peut-être que, pourvu qu’on soit à peu près honnête homme, il importe peu que l’on soit Païen, Juif, Turc, Chrétien, Catholique, Protestant ; que toutes les religions sont des inventions humaines, dont le bon Dieu doit fort peu s’inquiéter?

Lire la suite