Saint Augustin, la lettre sans l’Esprit tue

 Cette doctrine qui nous trace la voie pour vivre dans la tempérance et la justice, n’est qu’une lettre qui tue, à moins qu’elle ne soit vivifiée par l’Esprit. L’Apôtre a dit : « La lettre tue, mais l’Esprit vivifie (1) ». Or, ces paroles ne doivent pas être seulement interprétées en ce sens qu’il existe dans les saintes Ecritures des passages figuratifs qu’il serait absurde de prendre à la lettre ; mais elles signifient également que nous devons pénétrer plus loin que l’écorce; et nourrir l’homme intérieur par l’intelligence spirituelle; car, « juger selon la chair, c’est la mort, tandis que juger, selon l’esprit, c’est la vie et la paix (2) ».

Lire la suite

Publicités

Le protestantisme, temple du libre-examen

libre examenAussi les Protestants ont si bien compris le vice de leur théorie qu’ils ont tenu des synodes, créé des consistoires, dressé des formulaires de foi, établi des autorités religieuses, mis des pasteurs à la place des curés, des surintendants à la place des évêques, des rois-papes, et des reines-papesses à la place du Souverain-Pontife. Toute la hiérarchie catholique a été copiée par le Protestantisme, et les institutions qui expriment, parmi nous, la foi, sont, parmi eux, appelées également à la promulguer.

Lire la suite

Sainte Marie évoquée dans la Genèse : explication par un professeur d’Écriture Sainte et d’hébreux

libre examenBeaucoup s’agitent pour nier les dogmes de la seule vraie religion. Il parait utile de partager les commentaires de la Vulgate par l’Abbé Fillion*, pour expliquer le texte de la Génèse (Chapitre III, verset 15), concernant l’Immaculée Conception et son rapport direct avec ce passage, puisqu’il est bien fait mention de Sainte Marie, quand le Seigneur dit qu’elle « écrasera la tête du serpent ». C’est un texte assez abrupt dans l’apparence, mais qui peut s’avérer utile. Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la Religion (24)

Mgr De SégurObjection : J’ai ma religion à moi. Chacun est libre de pratiquer sa religion comme il l’entend ; cela me regarde seul, et je sers Dieu à ma manière.

Réponse : Et votre manière, n’est-ce pas, c’est de ne pas le servir ! C’est comme les gens qui entendent par « liberté de conscience», « liberté de ne pas avoir de conscience. »

 Non, chacun n’est pas libre de servir Dieu comme il l’entend, mais il doit servir Dieu comme Dieu veut être servi, et non autrement.

Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la religion (23)

Mgr De SégurObjection : Moi, je veux le pur Évangile, le Christianisme primitif.

Réponse : Et moi aussi, je le veux, et n’en veux pas d’autre ; et je le possède, si je suis bon catholique, et vous, vous pouvez le posséder aux mêmes conditions.

Si vous êtes bon catholique, vous pratiquez l’Évangile dans toute sa pureté ; vous avez le même christianisme, les mêmes croyances, la même religion que les premiers chrétiens.

  Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la religion (20)

Mgr De SégurObjection : Les Protestants ont le même Évangile que nous.

Réponse : Ils en ont la lettre ; ils n’en ont pas l’esprit. — « Or, la lettre tue, dit l’apôtre saint Paul, c’est l’esprit qui donne la vie. » — La lettre de l’Écriture Sainte tue les protestants, comme celle des Prophéties a tué les juifs ; parce que, comme les juifs, les protestants rejettent l’enseignement sacré de ceux que Dieu envoie pour expliquer la lettre. Les juifs ont rejeté l’enseignement de Jésus-Christ et de ses apôtres, et ils se sont perdus; les protestants rejettent l’enseignement des Pasteurs légitimes de l’Église, et ils se perdent.

Lire la suite