Saint Alphonse-Marie de Liguori : LA RÉSURRECTION DES CORPS AU JUGEMENT GÉNÉRAL

jugement général image1. Un jour doit venir qui sera le dernier des jours, avec lequel finira toute la scène de ce monde. Avant l’arrivée du Juge, un feu descendra du ciel: « Alors, dit saint Pierre, la terre sera consumée avec les ouvrages qu’elle renferme » (2 P 3, 10). Tout ici-bas passera par les flammes ; tout sera réduit en cendres. Quel cas, ô ciel ! ferons-nous alors de toutes ces vanités auxquelles beaucoup sacrifient leur salut ? Que deviendront alors toutes les grandeurs de ce monde, la pourpre royale, les sceptres, les couronnes ?

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : LA MORT EST CERTAINE

tombe1. Ô ciel ! Comment est-il possible que des chrétiens poussent si loin la folie ? Ils savent par la foi qu’ils doivent mourir un jour et que leur mort sera suivie d’une éternité de joies ou d’une éternité de tourments ; ils savent que l’instant de leur mort décidera de leur sort à jamais heureux ou malheureux, et ils ne prennent pas tous les moyens de s’assurer une bonne mort!

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : LA SENTENCE AU JUGEMENT PARTICULIER

jugement1. Oh ! Quelle joie éprouve celui qui, sortant de cette vie dans l’amitié de Dieu, se présente devant Jésus Christ et reçoit de lui l’accueil le plus bienveillant ! Quelle joie d’entendre le souverain Juge lui dire avec un doux sourire ces consolantes paroles: « C’est bien, serviteur bon et fidèle : parce que tu as été fidèle en peu de choses, je t’établirai sur beaucoup: entre dans la joie de ton Maître ! » (Mt 25, 21).

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : LE MOMENT DE LA MORT

tombe1. Quel moment que celui d’où dépend notre éternité !

Oui, quelle minute importante, que la dernière minute de notre vie ! Quel soupir important, que le dernier soupir de nos lèvres! Il vaut une éternité de toutes les joies, ou bien une éternité de tous les supplices; il vaut une vie à jamais heureuse, ou bien une vie à jamais malheureuse. Quelle folie donc de s’exposer, pour un plaisir misérable et fugitif, au danger de faire une mauvaise mort, aussitôt suivie d’une éternité de tourments !

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : FOLIE DE CELUI QUI NE S’APPLIQUE PAS À SAUVER SON ÂME

Saint Alphonse1. « À quoi bon, dit le Seigneur, gagner le monde entier, si l’on perd son âme » (Mt 16, 26).

Combien de riches, de nobles, de rois, sont maintenant en enfer ? Quel profit retirent-ils de leurs richesses et de leurs dignités, sinon des remords et des regrets qui déchirent leur cœur et le déchireront toute l’éternité ?

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : LA MORT EST PROCHE

cercueil1. Il faut mourir. Personne ne l’ignore. Malheureusement, beaucoup reculent la mort dans un avenir si lointain, qu’elle leur paraît ne devoir jamais arriver. Ne nous faisons pas illusion; notre vie est courte, la mort est proche; nous n’avons que peu de jours à passer sur cette terre, beaucoup moins, peut-être, que nous ne pensons. Au fait, qu’est-ce que notre vie, sinon une vapeur légère qui se dissipe au moindre souffle de vent, un brin d’herbe qu’un rayon de soleil dessèche et fait périr ?

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : L’ÂME DEVANT LE TRIBUNAL DE JÉSUS CHRIST

Saint Alphonse1. On a vu des criminels saisis d’une telle frayeur, au moment de leur comparution devant les Juges, qu’ils tremblaient de tous leurs membres et qu’une sueur froide les couvrait de la tête aux pieds. Pourtant, ils espéraient encore qu’on ne pourrait pas prouver leurs crimes, ou que les magistrats, d’eux-mêmes, adouciraient les peines méritées.

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : LE NOMBRE DES PÉCHÉS

péché1. De même que le Seigneur a fixé pour chacun la mesure des talents, des biens temporels et des années de vie qu’il veut lui accorder, ainsi a-t-il déterminé pour chacun le nombre de péchés qu’il consent à lui pardonner. Ce nombre une fois atteint, c’est le châtiment impitoyable ; il n’y a plus de pardon. Tel est l’enseignement de saint Basile, de saint Jérôme, de saint Ambroise, de saint Augustin et de beaucoup d’autres.

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : IL FAUT PRÉPARER SES COMPTES, AVANT L’ÉCHÉANCE DU JOUR DES COMPTES

heure mort1. « Soyez prêts; car le Fils de l’homme, à l’heure que vous ne pensez pas, viendra vous juger » (Lc 12, 40).

Le temps de la mort n’est pas le temps favorable pour se préparer à bien mourir. Pour bien mourir et mourir en paix, il faut être prêt à mourir avant que la mort arrive.

Lire la suite