L’ORDINAL DE PAUL VI EST INVALIDE – RAPPEL.

Note : pour approfondir ce sujet, la lecture des travaux de Rore Sanctifica peut s’avérer utile :  http://www.rore-sanctifica.org

Bean Montini.png
Par M. l’Abbé Henri Mouraux.†

Lire la suite

Hérésies de Vatican II – Constitution dogmatique Dei Verbum (sur la Révélation Divine)

La foudre s’abattant sur le dôme de Saint-Pierre le soir de la « démission » de Benoit XVI

Le texte que nous allons présenter est, comme la plupart des textes conciliaires, d’une volontaire ambiguïté, c’est la marque des hérétiques que de se servir de textes ambigus pour cacher leur véritable pensée. Pie VI l’a d’ailleurs dénoncé dans la Bulle Auctorem Fidei :  » Afin de déjouer ces pièges, ce dont la nécessité se fait assez fréquemment sentir au cours de chaque siècle, aucune autre méthode n’est requise que la suivante : chaque fois qu’il devient nécessaire de mettre au grand jour des déclarations qui masquent un soupçon d’erreur ou de danger sous le voile de l’ambiguïté, on doit dénoncer le sens pervers servant à camoufler l’erreur opposée à la vérité catholique » (Pie VI, Bulle Auctorem Fidei, 28 août 1794)

Lire la suite

L’église conciliaire a-t-elle le même enseignement que la Sainte Eglise catholique ?

VS

Voici quelques preuves par l’évidence qui démontrent que l’église conciliaire ne peut en aucun cas être la véritable Église Catholique, l’enseignement moderniste contredisant l’enseignement de la Sainte Église Catholique. Les documents et les allocutions des sbires modernistes mis en opposition avec l’enseignement de toujours diffusé par la Sainte Église se passe de tout commentaire.

Rome perdra la foi et deviendra le siège de l’Antéchrist… l’Église sera éclipsée. …
(Message de la Très Sainte Vierge Marie à La Salette à Mélanie Calvat, 1846)

Lire la suite

Le R.P Saenz y Arriaga, le plus grand résistant au conciliabule Vatican II

Joaquín Sáenz y Arriaga, alors jeune séminariste

Le Père Joaquin Sàenz y Arriaga S.J. naquit le 12 octobre 1899, et fut ordonné prêtre jésuite en avril 1930, il mourut en avril 1976.

Le jeune Sàenz y Arriaga fut élevé dans l’esprit du groupe de pression des Cristeros Miguel Pro et plusieurs autres martyrs catholiques qui combattirent contre le mouvement anti-catholique mexicain des années 1920.

Lire la suite