Saint Alphonse-Marie de Liguori : FOLIE DE L’HOMME QUI VIT DANS LA DISGRÂCE DE DIEU

Saint Alphonse1. Les saints sur la terre méprisent les honneurs, les richesses, plaisirs des sens ; ils se complaisent dans la pauvreté, les mépris, la pénitence ; les pécheurs les considèrent et les traitent comme des insensés. Mais le grand jour du jugement final viendra ; leur langage, alors, sera tout autre : « Nous avons traité de folie la vie des saints : les insensés, c’était nous! » (Sg 5, 4).

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : LES PEINES DU DAMNÉ DANS LES FACULTÉS DE SON ÂME

damné1. Le damné est tourmenté dans sa mémoire. Plongé dans un abîme de souffrances, l’infortuné voit sans cesse, pour son plus grand tourment, sans que rien puisse jamais l’en distraire, les années qui lui furent accordées sur la terre pour faire le bien et réparer ses fautes. « Mais, hélas! Est-il obligé de se dire, de toute évidence, ma situation est sans espoir, irrémédiable. Tant de lumières reçues de Dieu, tant d’invitations pleines d’amour, tant d’offres de pardon, j’ai tout méprisé ! Tout est fini pour moi, je le constate. Que me reste-il? Une seule chose, souffrir et désespérer durant toute l’éternité. »

Lire la suite