Oraison sur la passion de Notre Seigneur

CrucifixionQuand nous offensons le bon Dieu, si nous regardions notre crucifix, nous entendrions Notre-Seigneur nous dire au fond de l’âme : «Tu veux donc aussi te mettre du côté de mes ennemis ? Tu veux donc me crucifier de nouveau ? »

Jetons les yeux sur Notre-Seigneur attaché à la croix, et disons-nous : « Voilà ce qu’il en a coûté à mon Sauveur pour réparer l’injure que mes péchés ont faite au bon Dieu ! … Un Dieu qui descend sur la terre pour être victime de nos péchés, un Dieu qui souffre, un Dieu qui meurt, un Dieu qui endure tous les tourments, parce qu’Il a voulu porter le poids de nos crimes ! …

A la vue de la croix, comprenons la malice du péché et la haine que nous devons en avoir. Rentrons en nous-mêmes ; voyons ce que nous avons à faire pour réparer notre pauvre vie ».

Acte de contrition. Je vous salue Marie.

Cœur Sacré de Jésus, je me confie en vous ! Mon Jésus, miséricorde.

(Source :Mgr H. Convert : Le Curé d’Ars et le sacrement de pénitence)

Saint Alphonse-Marie de Liguori : LES BLESSURES DE JÉSUS CHRIST BLESSENT NOS CŒURS D’AMOUR

Jésus en croix1. Saint Bonaventure veut nous faire comprendre les merveilleux effets que produit habituellement la contemplation des plaies de Jésus Christ. Il s’écrie: « Les blessures dont mon Jésus est couvert, de la tête aux pieds, attendrissent les cœurs les plus durs, enflamment d’amour les âmes les plus glacées ». (S. Bonaventure, L’aiguillon de l’amour, P. 1, ch. 1, Vivès, tome 12, 635).

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : L’AGNEAU DE DIEU, VICTIME VOLONTAIRE POUR NOUS OBTENIR LE PARDON

Saint Alphonse1. « Voici l’Agneau de Dieu : Ecce Agnus Dei » (Jn 1, 29).

C’est le nom donné par saint Jean-Baptiste à notre divin Sauveur. « Agneau de Dieu », il l’est : il offre à Dieu le sacrifice de son sang et de sa vie, pour nous obtenir le pardon et le salut éternel.

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : L’UNIQUE NÉCESSAIRE

Saint Alphonse1. « Une seule chose est nécessaire » (Lc 10, 43), a dit Notre Seigneur.

Cette chose, la seule nécessaire, c’est le salut de notre âme. Grandeur, noblesse, fortune, santé florissante, rien de tout cela n’est nécessaire: l’unique nécessaire, c’est de nous sauver.

Lire la suite

Saint Alphonse-Marie de Liguori : LA MORT DE JÉSUS CHRIST

Jésus en croix1. Est-il possible de croire que le Créateur ait voulu mourir pour les hommes, ses créatures? La Foi nous l’enseigne. Il est nécessaire de le croire. Voici l’article de foi que nous impose le concile de Nicée :

Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux arguments contre la Religion (1)

Mgr De SégurObjection : Qu’ai-je à faire de la Religion ? Je n’en ai pas, et cela ne m’empêche pas de bien me porter.

Réponse : Aussi ne viens-je pas vous la donner comme un moyen de grandir et de bien vous porter.
Mais, de bonne foi, ne sommes-nous donc en ce monde pour cela ? Et n’avons-nous point une destinée plus haute que nos bœufs, nos chiens, nos chats ?…

Lire la suite