Saint Alphonse-Marie de Liguori : MISÉRICORDIEUX APPELS DE DIEU POUR RAMENER LE PÉCHEUR

Saint Alphonse1. « Adam, où es-tu ? » (Gn 3, 9).

Parole d’un père, remarque un interprète, paroles d’un père à la recherche du fils qu’il vient de perdre.

Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la Religion (42)

Mgr De SégurObjection : C’est ennuyeux de se confesser.

Réponse : Aussi ne vous dit-on pas d’y aller pour vous amuser

Tout ce qui est bon et utile n’est pas toujours amusant — Ce n’est pas amusant de prendre médecine quand on est malade. On la prend cependant pour guérir. — Ce n’est pas amusant de travailler du matin au soir, pour gagner sa vie, celle de sa famille, pour faire quelques économies que l’on retrouvera dans la vieillesse. Mais c’est utile, mais c’est nécessaire ; et l’on travaille quoique l’ouvrage soit dur, désagréable, pénible :

Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la Religion (41)

Mgr De SégurObjection : Je n’ai pas besoin de me confesser. Je n’ai rien à me reprocher; je n’ai ni tué, ni volé, ni fait de tort à personne. Je n’aurais rien à dire.

Réponse : C’est là le résultat de votre examen de conscience ! Mon cher ami, de deux choses l’une : ou bien vous êtes un homme exceptionnel, ou bien vous ne voyez pas clair dans votre conscience.

Et voulez-vous que je le dise franchement? Je suis sûr que vous êtes un homme semblable aux autres, et que la seconde hypothèse seule est la véritable.

  Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la Religion (40)

Mgr De SégurObjection : A quoi sert la confession?

Réponse : D’abord, il faut qu’elle serve à quelque chose de bon, puisque c’est une institution divine, et que Dieu ne fait rien sans motif.

Mais, de plus, vous demandez à quoi sert la confession? Confessez-vous, et vous verrez à quoi cela sert.

 

 

Lire la suite

Mgr de Ségur répond aux objections contre la Religion (39)

Mgr De SégurObjection : Ce sont les Prêtres qui ont inventé la confession.

Réponse : Voici une grande question.

Vous comprenez sa portée, ami lecteur? Si c’est le bon Dieu, il faut nous soumettre, car c’est folie de résister à Dieu. Si ce n’est pas lui, mais un homme comme vous et moi, il faut (passez-moi le mot) l’envoyer promener, lui et son invention, car c’est l’invention la plus désagréable que l’on puisse voir.

 

Lire la suite