Correspondance du Père Barbara avec les membres de la FSSPX

Barbara1

Voici deux suppléments de la revue « Forts dans la Foi » du Père Barbara qui regroupe une série de lettres échangées entre ce dernier et les membres de la FSSPX. Ces documents démontrent la mauvaise foi des membres de ladite Fraternité.

Forts dans la Foi numéro 12 : Correspondance entre le Père Barbara et les membres de la FSSPX

Correspondance entre le Père Barbara et les membres de la FSSPX annexe

Publicités

Hérésies de Vatican II – Constitution dogmatique Dei Verbum (sur la Révélation Divine)

La foudre s’abattant sur le dôme de Saint-Pierre le soir de la « démission » de Benoit XVI

Le texte que nous allons présenter est, comme la plupart des textes conciliaires, d’une volontaire ambiguïté, c’est la marque des hérétiques que de se servir de textes ambigus pour cacher leur véritable pensée. Pie VI l’a d’ailleurs dénoncé dans la Bulle Auctorem Fidei :  » Afin de déjouer ces pièges, ce dont la nécessité se fait assez fréquemment sentir au cours de chaque siècle, aucune autre méthode n’est requise que la suivante : chaque fois qu’il devient nécessaire de mettre au grand jour des déclarations qui masquent un soupçon d’erreur ou de danger sous le voile de l’ambiguïté, on doit dénoncer le sens pervers servant à camoufler l’erreur opposée à la vérité catholique » (Pie VI, Bulle Auctorem Fidei, 28 août 1794)

Lire la suite

Pour ceux qui reconnaissent le chef de la secte conciliaire tout en pensant qu’on peut lui désobéir

Saint Pie X

Saint Pie X

Voici un texte de Saint Pie X lui même qui réfute catégoriquement tous ceux qui, prétendant que les chefs des conciliaires sont des papes, se cachent sous le fallacieux prétexte du droit à la désobéissance et l’indépendance typiquement révolutionnaire et gallicane, pour justifier une pseudo-résistance au modernisme et à Vatican II.

Lire la suite

Bergoglio : une « homélie » dithyrambique de plus pour le B’nai B’rith par les sbires de Vatican II

B'nai B'rith Bergoglio

Bergoglio et les représentants du B’nai B’rith international

C’est pourquoi Nous défendons sévèrement et en vertu de la sainte obéissance, à tous et à chacun des fidèles de Jésus-Christ, de quelque état, grade, condition, rang, dignité et prééminence qu’ils soient, laïcs ou clercs, séculiers ou réguliers méritant même une mention particulière, d’oser ou de présumer, sous quelque prétexte, sous quelque couleur que ce soit, d’entrer dans lesdites sociétés de Francs-Maçons ou autrement appelées, ni de les propager, les entretenir, les recevoir chez soi ; ni de leur donner asile ou protection, y être inscrits, affiliés, y assister ni leur donner le pouvoir ou les moyens de s’assembler, leur fournir quelque chose, leur donner conseil, secours ou faveur ouvertement ou secrètement, directement ou indirectement, par soi ou par d’autres, de quelque manière que ce soit, comme aussi d’exhorter les autres, les provoquer, les engager à se faire inscrire à ces sortes de sociétés, à s’en faire membres, à y assister, à les aider et entretenir de quelque manière que ce soit, ou les conseiller : et Nous leur ordonnons absolument de se tenir strictement à l’écart de ces sociétés, assemblées, réunions, agrégations ou conventicules, et cela sous peine d’excommunication à encourir par tous les contrevenants désignés ci-dessus, ipso facto et sans autre déclaration, excommunication de laquelle nul ne peut recevoir le bienfait de l’absolution par nul autre que Nous, ou le Pontife Romain qui nous succèdera, si ce n’est à l’article de la mort.

(In eminenti apostolatus specula de S.S Clément XII en 1738)

Lire la suite

Le Père Onésime Lacouture expliquait l’apostasie en 1939

Père Onésime LacoutureLe Père Onésime Lacouture, s.j., après avoir prêché sa dernière retraite sacerdotale avant son exil, se leva de sa tribune, prit une craie et traça sur le tableau noir un 25 géant, en disant :

« On me traite de fou, personne ne veut me croire, mais je vous le dis, même si je sais que c’est la dernière fois qu’il m’est permis de parler en public, vos églises sont remplies; dans vingt-cinq ans elles seront vides et serviront de salles de bingo. Les séminaires et les noviciats regorgent de sujets; dans vingt-cinq ans, tous vos séminaires et noviciats seront fermés. Parce que vous, prêtres, par paresse ou par négligence, vous aimez mieux fumer votre pipe sur la galerie et vous promenez en Chrysler que d’aller enseigner le catéchisme dans les écoles. Dans vingt-cinq ans, toutes les portes des écoles vous seront fermées parce que vous, religieux et religieuses, au lieu de vivre évangéliquement vous vivez comme des païens. Dans vingt-cinq ans, vous serez chassés des écoles et des hôpitaux. »

Source : http://ledoctrinaire.blogspot.fr/

Le petit troupeau – citations

 troupeau2Saint Grégoire de Nazianze, Contre les ariens ; 380 :
« Où sont-ils ceux qui nous insultent pour notre pauvreté et sont fiers de leurs richesses? Ceux qui définissent l’Église par le nombre et le mépris du petit troupeau ? » (The Faith of the Early Fathers, Vol. 2, p. 33.)

Lire la suite