Homélie III de Saint Jean Chrysostome sur II Thessaloniciens

1.L’enfer, la géhenne n’est pas un supplice temporaire mais éternel. — Comment Dieu sera glorifié par les élus. — La gloire du fidèle, c’est l’affliction reçue à cause du Christ.

2. De l’avènement du Christ, et de notre réunion avec lui. — Des imposteurs qui montraient des lettres supposées de saint Paul. — De l’antéchrist.

3. De la nécessité où les fidèles mettaient l’apôtre de leur répéter, par écrit, ses enseignements donnés de vive voix. — L’effet de la prédication ne dépend pas uniquement des docteurs et des maîtres; il faut l’attention de ceux qui reçoivent la parole et l’application de leur mémoire. — Des passions qui s’opposent à l’effet de la prédication.

4. Contre l’avarice. — Les richesses et les épines; les riches et les chameaux. — Il faut, par tous les moyens, extirper de nos âmes l’amour des richesses. — Contre les riches qui viennent s’étaler dans les églises. — Texte d’une verve admirable sur les riches qui croient faire grand honneur à Dieu. — De la lecture de l’Ecriture sainte.

Lire la suite

Publicités