Catéchisme de la Somme Théologique de Saint Thomas d’Aquin – R.P Pègues (17)

Saint Thomas d'Aquin
17.L’origine de l’homme, ou sa création et sa formation par Dieu.

— Les hommes qui sont actuellement sur terre et tous ceux qui les ont précédés viennent-ils d’un seul père et d’une seule mère ?
— Oui, tous les hommes qui sont actuellement sur la terre et ceux qui les ont précédés viennent d’un seul père et d’une seule mère.

— Comment s’appellent le premier homme et la première femme d’ou tous les hommes sont venus ?
— Ils s’appellent Adam et Eve.

— Qui  a été l’auteur d’Adam et Eve ?
— C’est Dieu qui a été l’auteur d’Adam et Eve.

— Comment Dieu a-t-il donné leur âme à Adam et Eve ?
— Dieu a produit Adam et Eve en leur donnant leur corps et leur âme.

— Comment Dieu a-t-il donné leur âme à Adam et Eve ?
— Dieu a donné leur âme a Adam et Eve en la créant (q. 90, a. 1 & 2).

— Comment Dieu a-t-il dit qu’il avait donné leur corps à Adam et Eve ?
— Dieu nous a dit qu’il avait donné à Adam son corps en le formant lui-même du limon de la terre, et qu’il avait donné à Eve son corps en la formant d’une côte d’ Adam (q. 91 & 92).

— Devons-nous dire que l’homme a été fait à l’image et à la ressemblance de Dieu ?
— Oui, nous devons dire que l’homme a été fait à l’image et à la ressemblance de Dieu.

— Que voulons-nous dire quand nous disons que l’homme a été fait à l’image et à la ressemblance de Dieu ?
—  Nous voulons dire que Dieu a donné à l’homme une nature et des opérations qui, dans ce qu’elles ont de plus élevé,  nous permettent d’entrevoir ce qu’est Dieu dans sa nature spirituelle et dans la vie intime de ses trois augustes Personnes, et d’imiter la perfection qui est le propre des personnes divines (q. 93 a 5 à 9).

—  Pourriez-vous montrer comment la nature et les opérations de l’homme, en ce qu’elles ont de plus élevé, permettent d’entrevoir ce qu’est Dieu dans sa nature spirituelle et dans la vie intime de ses trois augustes Personnes ?
— C’est que notre âme, elle aussi, dans sa partie supérieure, est une nature spirituelle et que ses opérations les plus hautes sont l’acte de penser et d’aimer portant sur la première Vérité et le premier Bien qui est Dieu lui-même (q.93, a. 6).

— Comment dans cet acte de penser et d’aimer pouvons-nous entrevoir la vie intime des trois augustes Personnes de la Sainte trinité ?
— Parce que notre esprit, quand il pense à Dieu, conçoit un verbe intérieur ou il retrouve son objet, et que, sous le coup de cette pensée concevant le verbe, se produit l’acte d’amour portant sur ce même objet que l’esprit a conçu (q. 93, a 6).

— Comment pouvons-nous imiter la perfection qui est le propre des personnes divines ?
— Nous pouvons imiter la perfection qui est le propre des Personnes divines en faisant, comme Dieu lui-même, de Dieu conçu et aimé dans notre esprit et dans notre coeur, l’objet premier et dernier de toute notre vie pensante et aimante (q. 93, a. 7).

— N’y a-t-il que l’homme à avoir été fait à l’image et à la ressemblance de Dieu dans le monde corporel ?
— Oui, il n’y a que l’homme à avoir été fait à l’image et à la ressemblance de Dieu dans le monde corporel, en raison de sa nature spirituelle (q. 93, a. 2).

— Les autres créatures du monde ne gardent-elles rien de Dieu qui les a faites ?
— Oui, les autres créatures du monde corporel gardent en elles le vestige ou la trace de Dieu qui les a faites, en raison des perfections d’ordre inférieur qui sont en elles (q. 93, a. 6).

Publicités