Catéchisme de la Somme Théologique de Saint Thomas d’Aquin – R.P Pègues (8)

Saint Thomas d'Aquin8. Leur vie intime

  • En quoi consiste la vie des anges selon leur nature de purs esprits ?
  • La vie des anges, selon leur nature de purs esprits, consiste à connaître et à aimer.
  • Quelle sorte de connaissance se trouve dans les anges ?
  • Dans les anges se trouve la connaissance intellectuelle (q. 54).
  • N’y a-t-il point dans les anges la connaissance sensible comme chez nous ?
  • Non, il n’y a point dans les anges de connaissance sensible comme chez nous (q. 54, a. 5).
  • Pourquoi n’y a-t-il pas dans les anges de connaissance sensible comme chez nous ?
  • Parce que la connaissance sensible se fait par l’intermédiaire du corps et que les anges n’ont point de corps (Ibid.).
  • La connaissance intellectuelle des anges est-elle plus parfaite que notre connaissance intellectuelle ?
  • Oui, la connaissance intellectuelle des anges est plus parfaite que notre connaissance intellectuelle.
  • Pourquoi dites-vous que la connaissance intellectuelle des anges est plus parfaite que notre connaissance intellectuelle ?
  • Parce qu’ils n’ont pas, comme nous, à puiser leur connaissance dans le monde extérieur et qu’ils saisissent toute la vérité d’un seul regard de leur esprit sans avoir besoin comme nous de raisonnement (q. 55, a. 2 ; q. 58, a. 3-4).
  • Les anges connaissent-ils toutes choses ?
  • Non, les anges ne connaissent point toutes choses ; car ils ont une nature finie : et Dieu seul, parce qu’il est infini, connaît toutes choses (q. 53, a. 1-2-3).
  • Connaissent-ils tout l’ensemble des créatures ?
  • Oui, ils connaissent tout l’ensemble des créatures, leur nature de purs esprits demandant qu’il en soit ainsi (q. 55, a. 2).
  • Les anges connaissent-ils tout ce qui se passe dans le monde extérieur ?
  • Oui, les anges connaissent tout ce qui se passe dans le monde extérieur, les idées de leur esprit leur manifestant ces choses à mesure qu’elles se réalisent (Ibid.).
  • Connaissent-ils les pensées des cœurs ?
  • Non, les anges ne connaissent point les pensées des cœurs ; parce que ces pensées, étant libres, ne rentrent pas dans l’enchaînement nécessaire des événements extérieurs (q. 57, a. 4).
  • Que faut-il pour que les anges connaissent les pensées des cœurs ?
  • Il faut que Dieu les leur révèle, ou que le sujet lui-même les fasse connaître (Ibid.).
  • Les anges connaissent-ils l’avenir ?
  • Non, les anges ne connaissent point l’avenir, à moins que Dieu ne le leur révèle (q. 57, a. 3).
  • Quelle sorte d’amour y a-t-il dans les anges selon leur nature ?
  • Il y a dans les anges, selon leur nature, un amour parfait de Dieu, d’eux-mêmes et de toutes les créatures, à moins que le péché, dans l’ordre surnaturel, ne dénature ce qu’il y a de libre dans leur amour d’ordre naturel (q. 60).
Publicités