Bonne Fête de l’assomption !

Comme la plus légère secousse détache  de l’arbre un fruit déjà mûr, ainsi fut cueillie cette âme bénie ; ainsi mourut la divine Vierge par un élan d’amour.
(Bossuet).

assomption 2

La sainte Vierge mourut comme elle avait toujours vécu, entièrement détachée des biens de ce monde ; elle mourut avec une souveraine tranquillité de conscience ; elle mourut avec la certitude de la gloire éternelle.
(Saint Alphonse de Liguori)

La chair de Jésus était la chair de Marie ; et quand le Christ a élevé ce corps au dessus de toutes les sphères célestes, glorifiant en lui l’humanité toute entière, et plus encore cette humanité qu’il tenait de sa Mère, il répugne d’admettre que Marie ait subi la décomposition au tombeau.
(Saint Augustin)

Celui que Marie reçut a son entrée dans cet humble monde, la reçoit en ce jour au seuil de la cité sainte. Point de lieu ne se trouva sur terre plus digne du Fils de Dieu que le sein de la Vierge. Point de trône plus sublime au Ciel que celui ou le Fils de Marie la fait assoir à son tour.
(Saint Bernard)

assomption 1

Publicités