Sainte Marie évoquée dans la Genèse : explication par un professeur d’Écriture Sainte et d’hébreux

libre examenBeaucoup s’agitent pour nier les dogmes de la seule vraie religion. Il parait utile de partager les commentaires de la Vulgate par l’Abbé Fillion*, pour expliquer le texte de la Génèse (Chapitre III, verset 15), concernant l’Immaculée Conception et son rapport direct avec ce passage, puisqu’il est bien fait mention de Sainte Marie, quand le Seigneur dit qu’elle « écrasera la tête du serpent ». C’est un texte assez abrupt dans l’apparence, mais qui peut s’avérer utile.

Genèse chapitre III, verset 15 :
génèse 3.15Commentaire :

réfutation sola scriptura Immaculée 1
réfutation sola scriptura immaculée 2* La Sainte Bible Commentée [et illustrée] d’après la Vulgate et les textes originaux. Bible pour les prêtres et les séminaristes par l’abbé Louis-Claude Fillion, professeur d’Écriture Sainte et d’Hébreux à l’Institut Catholique de Paris, Membre de la Commission Biblique Pontificale.

Né le 25 juin  1843 à saint Bonnet-de-Joux (Saône et Loire), Mort à Issy (Seine) le 12 octobre 1927. Il fait ses études au grand séminaire d’Autun où il a l’abbé Vigouroux comme professeur. Prêtre en 1867, vient à Paris en 1868, Professeur d’écriture sainte à Reims 1871 et à Lyon en 1874. Nommé professeur d’exégèse à l’institut catholique de Paris le 28 juillet 1893. Nommé consulteur de la commission biblique (du Saint Siège) le 26 janvier 1903.

Publicités