Mgr de Ségur répond aux objections contre la Religion (54)

Mgr De SégurObjection : Il faut que jeunesse se passe.

Réponse : A quoi faire? Des sottises? des péchés? à perdre son âme, son honneur, sa santé, son argent avec des libertins? à faire ce que Dieu défend de faire ? Voilà, certes, une étrange morale! et je ne sais pas de quel endroit de l’Évangile elle est tirée !

Oui, il faut que jeunesse se passe; mais il faut qu’elle se passe, comme toute la vie, dans la pratique du bien, dans la fuite du mal, dans l’accomplissement du devoir.

 

La seule différence entre elle et la vieillesse, c’est que la jeunesse a plus de vivacité et de forces, et qu’ainsi elle doit faire le bien avec plus de zèle, plus d’ardeur, plus de dévouement.

Oui, il faut que la jeunesse se passe de la sorte, pour être honorable devant Dieu et devant les hommes ; pour être le prélude d’une vieillesse respectable et bénie de Dieu ; pour préparer de loin la moisson que l’âme recueillera, au jour de son départ, sur le seuil de l’éternité.

Il n’y a rien de plus ravissant au monde qu’une jeunesse sainte et pure. Il n’y a rien de plus beau, de plus touchant, de plus aimable qu’un jeune homme chaste, modeste, laborieux, fidèle à ses devoirs !

Oh ! si les jeunes chrétiens savaient ce qu’ils sont ! pour rien au monde, ils ne voudraient perdre leur gloire !

Une fois perdue, elle ne peut revenir. Le repentir a ses charmes; mais ce n’est plus! l’innocence !

Si jeunesse savait ! si vieillesse pouvait !

Source : Réponses courtes et familières aux objections les plus répandues contre la religion – Mgr de Ségur –  ESR.

Publicités