Mgr de Ségur répond aux objections contre la Religion (52)

Mgr De SégurObjection : Je ne suis pas digne de m’approcher des sacrements. Il ne faut pas abuser des choses saintes.

Réponse : Non, mais il faut en user.

Après le sacrilège, la plus grande injure que l’on puisse faire à Jésus-Christ dans le Saint-Sacrement, c’est l’abandon.

Il y a deux espèces de personnes qui doivent s’approcher des sacrements : les bons qui veulent rester bons ; et les méchants qui veulent devenir bons.

 

En vous abstenant, vous fuyez la vie. Pour réchauffer l’eau, l’éloigne-t-on du feu? Pour guérir de la maladie, s’abstient-on du remède?

Les Sacrements sont des remèdes. Allez-y, non parce que vous en êtes digne (personne n’est digne de Dieu), mais pour en devenir moins indigne ; non parce que vous êtes fort, mais pour guérir votre faiblesse.

Allez à Jésus-Christ; sans lui, vous ne pouvez vous sauver. Allez le chercher là où il est : dans la confession, où il purifie son temple, qui est votre cœur; et dans la Sainte-Communion, où il entre en personne dans cette demeure qu’il vient de purifier.

Faites ce qui dépend de vous, et ne craignez pas. Ayez seulement de la bonne volonté ; toujours vous en reviendrez meilleur.

Source : Réponses courtes et familières aux objections les plus répandues contre la religion – Mgr de Ségur –  ESR.

Publicités