Le Saint Curé d’Ars nous parle de sa première confrontation avec le démon

Saint Curé d'Ars« La première fois que le Démon est venu me tourmenter, c’était à neuf heures du soir, au moment ou j’allais me mettre au lit. Trois grands coups retentirent à la porte de ma cour comme si on avait voulu l’enfoncer avec une énorme massue. J’ouvris aussitôt la fenêtre et je demandais : « Qui est là ? » Mais je ne vis rien.
Plusieurs nuits de suite on entendit le même bruit et on put enfin constater, grâce à la neige qui ne portait aucune trace de pas, que ce vacarme avait une autre cause que malveillance des hommes. »

Le bienheureux Vianney a déclaré qu’avant cette période de lutte extérieure, le Démon l’avait tourmenté intérieurement par des pensées de désespoir. Les persécutions extérieures du démon durèrent 35 ans, avec des phases et sous des formes diverses, mais sans qu’il y eut presque jamais d’intermittence.

Source : V. Alfred Monnin : Le Curé d’Ars, 12è édit., pages 323, 357

Publicités